Internet Explorer 7 a encore du mal à s’imposer, Firefox se tasse

Cloud

La dernière étude européenne de XiTi montre que le panda rouge a stoppé sa progression depuis quelques mois

Firefox aurait-t-il atteint son seuil critique en Europe ? La dernière étude européenne de XiTi, qui se base sur la part de visites de plus de 110.000 sites Web, montre en effet que l’audience du navigateur semble se tasser. Si Firefox progresse fortement sur un an, passant de 21,4% de part de visites en septembre 2006 à 27,7% en septembre 2007, son audience stagne depuis juin. A cette date, sa part était déjà de 27,6%.

Pays par pays, la situation est quelque peu différente. Au Danemark, le navigateur connaît sa plus forte progression passant de 16,6% en août à 19% en septembre 2007 ( 2.4 points), suivi par la Pologne (de 39,1% à 41,1%) qui rejoint ainsi le trio de tête des pays européens les plus utilisateurs de Mozilla Firefox.

La Slovénie (41,5%) concède sa première place à la Finlande (45.4%) qui gagne 1.6 point par rapport à août 2007. Slovénie et Bulgarie sont les pays ou Firefox recule le plus avec respectivement -3.7 et -4 points en septembre et août 2007.

En France, l’utilisation de Firefox progresse : 3% de mieux avec une part de 25,2%, mais ce taux d’utilisation est toujours inférieur à celui de l’Europe.

C’est aux Pays-Bas (15,6%) et au Royaume-Uni (15,5%) que les taux d’utilisation de Mozilla Firefox sont les moins élevés en Europe sur septembre 2007.

La stagnation globale du panda rouge profite-t-elle à son ennemi juré Internet Explorer ? Pas vraiment. Entre juillet et septembre, le taux d’utilisation de la famille IE passe de 66,5% à 66,6%. Une progression symbolique mais une progression quand même car jusqu’à présent IE perdait systématiquement du terrain face à Firefox…

Si Microsoft peut se réjouir d’avoir stopper, au moins provisoirement, l’essor de Firefox, il pourra se poser des questions sur l’adoption de la version 7 de son navigateur.

Selon XiTi, IE7 ne génère que 35% des visites Internet Explorer en septembre, ce qui est faible pour un logiciel lancé à grand renfort de communication et intégré d’office dans Windows Vista. A l’opposé, Firefox 2 génère 88% des visites sous Firefox. La conclusion est sans appel: la nouvelle mouture du panda a été bien mieux adoptée que le nouveau bébé de Microsoft.

Pour information , les lecteurs de Silicon.fr utilisent à 54% Firefox, 37% Internet Explorer, 4,6% Safari, 1,8% Opera.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur