Internet haut débit: +50% en France et en Italie, selon l’IDATE

Régulations

L’Europe rattrape son retard par rapport aux Etats-Unis, et le record de croissance est au Royaume-Uni: +60%. Mais il subsiste de fortes disparités entre les pays scandinaves, le Benelux, et le reste de l’Union européenne

Selon l’étude annuelle de l’IDATE, le nombre d’abonnés à l’Internet à haut débit continue de croître fortement. Et le potentiel de croissance est toujours là: l’Espagne, l’Italie, la France, le Royaume-Uni et même l’Allemagne sont toujours en dessous des 5% de pénétration, alors les pays nordiques, qui avoisinent les 10% de foyers équipés, font mieux que les Etats-Unis. En 2003, les Pays-Bas (22%) et la Suède (17%) sont, en termes de foyers connectés à un accès haut débit, largement devant l’Espagne (12%), la France (11%), l’Allemagne (10%) et le Royaume-Uni (9%) ou l’Italie (6%).

“Mais, constate l’IDATE, si l’on observe la proportion des ménages haut débit parmi ceux disposant d’un accès Internet, l’Espagne occupe une surprenante première place, suivie de la France et des Pays-Bas (avec des taux respectifs de 49, 40 et 39%)“. La poussée de l’xDSL face au câble Autre observation: les accès xDSL sont le principal moteur de la croissance des accès haut débit en Europe, sauf aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Aucun pays, même les Pays-Bas où les accès haut débit sont principalement offerts par les câblo-opérateurs, n’a connu en 2003 une prépondérance du câble parmi les nouveaux abonnés. Les accès de type fibre jusqu’à l’abonné (FTTH) ont connu une faible progression dans les pays où ce type d’accès est proposé, comme la Suède et l’Italie : près de 130 000 abonnés FTTH dans chacun de ces deux pays à la mi 2003 (à comparer à 122 000 pour la Suède et 82 000 pour l’Italie en juin 2002). L’Allemagne toujours bien placée L’Allemagne est toujours au 1er rang en termes de base installée, avec un parc d’accès câble modem quasiment absent mais un parc xDSL qui approchera les 5 millions d’abonnés à fin 2003. Ensuite, assez loin derrière, viennent la France qui pourrait atteindre les 3.4 millions d’abonnés haut débit (près de 3 millions de lignes xDSL) et le Royaume-Uni qui, malgré l’accélération du DSL (176 % sur un an) inclut encore une forte composante câble modem, mais qui devrait être dépassée par l’xDSL à fin 2003. L’Italie atteindra près de 1,7 million d’abonnés quasiment uniquement en xDSL. Les Pays-Bas restent très largement câblés, comme l’Autriche: le câble modem y conserve encore son avance. Cependant, dans des pays comme la Belgique également très câblés, c’est aujourd’hui le DSL qui l’emporte : 640.000 abonnés DSL versus 380.000 abonnés câble modem en juin 2003. ( Source : IDATE, 12/2003 )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur