iPhone (Apple): Orange pour la France, O2 pour le Royaume-Uni

Régulations
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

Apple a confirmé l’information dans la journée lors d’une conférence de
presse à Londres

Selon des informations données par le quotidien la Tribune, la filiale de l’opérateur historique France Télécom vient d’emporter le contrat pour la distribution du combiné hybride d’Apple, le très attendu iPhone. Cela fait déjà plusieurs mois que les bruits circulent autour du lancement européen du téléphone de la pomme. Les analystes eux-mêmes étaient perdus face aux annonces contradictoires. Vodafone était le premier sur la liste des opérateurs éligibles, mais c’est finalement Orange qui devrait obtenir l’exclusivité de la distribution de l’iPhone en France. Au nez et à la barbe de son principal « challenger » : l’opérateur SFR. La distribution de l’iPhone sur le territoire français devrait débuter en novembre. Finalement, Apple a décidé de travailler avec un opérateur dans chaque pays contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps. Toujours selon le quotidien économique, Deutsche Telekom serait l’opérateur de l’iPhone en Allemagne et O2 (filiale de Telefonica) va se charger de le vendre en Grande-Bretagne. Outre-Manche, l’information vient d’être confirmée.

Un marché qui attire les opérateurs L’obtention d’un tel contrat a probablement été difficile. Il faut dire que les exigences d’Apple sont importantes. Ainsi, en Grande-Bretagne, selon le Guardian, O2 encaissera une marge sur la vente de l’iPhone lui-même mais rétrocédera ensuite jusqu’à 40% du chiffre d’affaires réalisé par l’utilisation du combiné, une proportion bien supérieure aux estimations qui circulaient jusqu’à présent. On ne sait si les conditions obtenues par Orange sont les mêmes. Mes les opérateurs semblent être prêts à tout pour commercialiser le mobile. Car l’avenir de l’iPhone s’annonce radieux. Rappelons qu’en seulement deux mois, il s’est vendu un million d’exemplaires aux Etats-Unis. L’unique distributeur du combiné sur le sol américain, le géant AT&T a enregistré un gain de 1,5 million d’abonnés pour son dernier trimestre. Un chiffre qui littéralement explosé à la suite de la distribution du terminal. Néanmoins, certains analystes estiment que le succès de l’iPhone en Europe risque d’être pénalisé par son prix encore élevé et par sa non-compatibilité avec le réseau 3G. Par ailleurs, les outils de déblocage qui permettent de casser le lien exclusif entre le combiné et l’opérateur circulent sur la toile. Une aubaine pour les utilisateurs mais pas pour l’opérateur qui paye cher l’exclusivité. Apple a tout de même réalisé un véritable tour de force en se transformant en fabricant de mobiles. Qui plus est, la pomme ne compte pas s’arrêter là, d’ailleurs selon plusieurs sources, l’iPhone 2 est déjà à l’étude et devrait débarquer d’ici le début de l’année 2008…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur