Kodak rachète Scitex et ses technologies d’impression

Régulations

Eastman Kodak investit 250 millions de dollars en ‘cash’ pour acquérir Scitex Digital Printing et étoffer son offre dans les technologies d’impression

Eastman Kodak traverse une étape difficile, voire décisive de son avenir ! Le leader mondial de la photographie argentique a raté la marche du numérique, et laissé ses concurrents prendre le large. C’est pourquoi la firme semble rechercher une nouvelle voie afin de rebondir et d’éviter le sort peu enviable qu’elle a réservé à certains de ses concurrents par le passé.

Puisque la photo numérique lui échappe, Kodak cherche à se faire une ‘large’ place dans les systèmes d’imagerie de l’information, un marché estimé à 30 milliards de dollars. Un marché sur lequel la firme est déjà présente au travers de deux joint-ventures avec Encad. Kodak Polychrome Graphics et NexPress Solution sont en effet deux acteurs de pointe dans le business de l’impression digitale couleur. L’acquisition de Scitex Digital Printing, pour 250 millions de dollars, s’inscrit dans la politique de Kodak et son implication sur le marché de l’impression. Scitex est présent dans les systèmes d’impression avec Versamark et les imprimantes petits formats Dijit. Cependant, l’intégration des services de Scitex et la rentabilisation de l’acquisition risquent de prendre du temps. Scitex a réalisé un chiffre d’affaires de 157 millions de dollars en 2002. La sortie du tunnel reste encore lointaine pour Kodak, contraint de multiplier les risques dans des diversifications qui pourraient prendre une tournure hasardeuse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur