La Bourse a fêté Noël en progressant doucement

Cloud

Fêtes de Noël oblige, la semaine boursière s’est terminée comme elle a commencé: dans le calme, le CAC40 a progressé de 0,2%, le Dow Jones de 0,6% et le Nasdaq de 1,12%

Mercredi 24 décembre, dernière séance écourtée de la semaine à la Bourse de Paris. Le CAC40 a progressé dans le calme de 0,29% à 3.510,30 points. Après avoir touché un nouveau plus bas historique mercredi, à 1,2469 dollar pour un euro, la monnaie américaine est remontée très légèrement vendredi.

La Bourse de New York a fermé tôt, vendredi, tout comme mercredi qui a précédé la fermeture de Noël. Et elle n’a pas dérogé à la tradition, progressant mais modestement, dans un très faible volume d’échange. Le Dow Jones gagne 0,19% à 10.342,67 points et le Nasdaq 0,20% à 1.973,14 points. Les indices économiques américains publiés sur la fin de la semaine ont déçu? Les commandes de biens durables ont reculé de 3,1% en novembre, alors que les observateurs attendaient une hausse de 1%. De même, les ventes de logements neufs sont ressorties inférieures aux attentes, à 1,082 million. La découverte du premier cas confirmé de vache folle aux Etats-Unis commence à faire des vagues. En plus de la fermeture des frontières des deux plus gros importateurs de viande bovine américaine, le Mexique et le Japon, les chaînes de restauration rapide plongent, et en particulier McDonald’s dont le titre a enregistré le plus fort recul à Wall Street mercredi. L’accord passé entre Vivendi Universal, son ancien P-dg Jean-Marie Messier et la SEC, la commission américaine des opérations de Bourse, profite au groupe en évitant l’ouverture d’une action au civil. Un compromis qui selon les observateurs solde à bon compte le différent entre les acteurs du conflit VU.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur