La Bourse chute, derrière Nokia

Cloud

D’abord orientées à la baisse suite aux résultas trimestriels décevants de Nokia, les Bourses européennes ont plongé avec le marché américain qui a cédé sous les prises de bénéfices

L’équipementier télécoms finlandais

Nokia a créé la surprise, mauvaise, en annonçant que ses ventes au titre du premier trimestre seront inférieures aux prévisions, avec un recul du chiffre d’affaires de 2%. L’équipementier télécoms finlandais souffre du déséquilibre de sa gamme de produits, en particulier sur le milieu de gamme. L’annonce de Nokia est bien mal tombée, à la fois par la déception des analystes qui pensaient au contraire que l’équipementier ferait mieux qu’attendu, mais aussi parce que l’annonce suit de quelques jours celle d’Ericsson, qui au contraire devrait terminer le trimestre sur une marge supérieure aux attentes. Hésitante à l’ouverture, ce mardi 6 avril, la Bourse de Paris s’est finalement résignée à basculer en territoire négatif sur les consolidations et à la suite de l’avertissement de Nokia. Le CAC40 baisse de 0,93% à 3.746,11 points. Les valeurs technologiques et surtout les proches du secteur des équipementiers télécoms ont été durement touchées par la déception de Nokia. STMicroelectronics en particulier recule de 4,76%, et dans une moindre mesure Alcatel qui abandonne 1,5%. La dégradation de la note de Deutche Bank, qui abandonne ‘achat‘ pour ‘conserver a pesé sur le titre Cap Gemini, qui perd 4,54%. Le marché a aussi marqué son inquiétude sur Altran Technologies qui présentera ses comptes annuels. Le titre recule de 4,3%. France Telecom va bénéficier du rejet des recours des petits actionnaires contre l’offre publique de retrait de l’opérateur sur Orange, dont la cotation reste suspendue. Le titre FT perd cependant 1,83%. Si la Bourse de New York termine sur une note légèrement positive, alors que la tension internationale remonte avec l’Iraq qui s’enflamme, avec le Dow Jones qui progresse de 0,12% à 10.570,81 points, les valeurs technologiques se sont repliées, le Nasdaq chute de 0,92% à 2.059,90 points, à la fois sous l’effet des prises de bénéfices après plusieurs séances à la hausse, et surtout après Nokia. Après deux séances de rebond pour le dollar qui ont amené l’euro à proximité des 1,20 dollar, le billet vert clôture à la baisse à Wall Street, l’euro s’échangeant à 1,2093 dollar. Le portail Yahoo!, qui fait en partie l’actualité internet depuis le début de l’année, recule de 2,44% à New York après que Schwab Soundview ait abaissé sa recommandation sur le titre. Dans sa décision, l’analyste commente surtout la surévaluation de la participation du groupe dans Yahoo! Japan, mais les résultats trimestriels du groupe devraient être bons.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur