La Bourse, ingrate, sanctionne les valeurs technologiques

Cloud

Les valeurs pétrolières ont pris le relais des technologiques; ces dernières se sont accordé une pause pour prises de bénéfices, tandis que l’euro a continué de déprécier le dollar

La Bourse de Paris est repartie en territoire positif. Le marché reste hésitant et corrige les valeurs technologiques qui ont fortement progressé ces derniers jours. Le CAC40 a gagné 0,44% à 3.676,38 points. L’Europe et l’euro ont maintenu la tendance à la hausse. L’euro est remonté à 1,2616 dollar.

Scénario identique de l’autre côté de l’Atlantique, où la Bourse de New York termine sur une note mitigée dans un volume élevé de transactions, avec un gain de 0,90% pour le Dow Jones, à 10.623,62 points, son plus haut niveau depuis 22 mois, mais un repli de 0,26% pour le Nasdaq à 2.142,45 points. Après les commandes et les rumeurs de rapprochement avec Siemens, c’est au tour des agences de cotation de louanger Alstom dont le titre a gagné 8,28%. Et elles ont relevé leurs recommandations. Comme nous le craignions, malgré leurs bons résultats, AMD et Motorola, mais aussi Lucent Technologies ont perdu du terrain sur le marché américain, toujours aussi ingrat. Le secteur bancaire a, lui aussi, été mis à l’index. Pourtant l’unique indice économique américain publié depuis le début de la semaine a surpris positivement les marchés: les mises en chantiers dans l’immobilier ont progressé de 1,7% en rythme annuel, le meilleur score depuis 20 ans !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur