La Chine impose une classification des médias

Régulations

Toujours enclin à contrôler les médias, sous toutes leurs formes, la Chine s’apprête à mettre en place un système de classification des livres, films ou jeux vidéo en ligne

En voulant protéger les enfants des dangers de la violence et de la sexualité (prétexte?), selon le

Shanghai Daily citant une conférence du gouvernement chinois, la Chine s’apprête avant la fin octobre à imposer aux jeux en ligne une classification de leur contenu. Les jeux seront classés en cinq catégories : jeux pour tous, pour les collégiens et plus âgés, pour les lycéens et plus âgés, pour les 18 ans et plus, et pour les adultes. Les critères de classification portent sur plusieurs facteurs, comme l’horreur, la violence ou les contenus sexuels. Jusque là, la Chine a rejoint certains modèles ou tentatives de classifications des jeux vidéo pratiqués dans nos pays occidentaux. En revanche, la classification pourrait s’étendre aux livres et aux films (la Chine ne possède pas encore de modèle de classification pour le cinéma). Là, l’affaire devient plus sérieuse, sans que l’on connaisse encore le moyen ou la structure qui sera chargée de contrôler la production ou l’importation de jeux vidéo, de films ou de livres. Et pour les jeux vidéo en ligne, la Chine se dote d’un nouveau système de contrôle des internautes, après l’installation les filtres imposés aux fournisseurs d’accès ou les caméras de surveillance dans les cyber-cafés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur