La CNIL s’oppose aux USA

Régulations

La CNIL s’insurge contre l’administration et les compagnies américaines sur les informations personnelles réclamées aux passagers se rendant Etats-Unis

2006 a été l’année de tous les records avec un mois d’août exceptionnel totalisant près de 420.000 micro-ordinateurs vendus par les circuits grand public, en France, la moitié sont des portables -selon une étude du cabinet Gfk La croissance des PC portables sur ce seul mois est de 68%.

Du côté des PC grand public la croissance s’établit à +34% en volume (à comparer aux + 6 % observés de janvier à juillet) et +22% en valeur. Au total le marché des micro-ordinateurs grand public progresse, en volume, de près de 48% par rapport à août 2005. La stratégie des marques est payante, en effet avec une baisse du prix moyen de 8%, la croissance en valeur comparée à août 2005 s’établit à + 50% sur les PC portables et + 37% sur les PC de bureau. “Le phénomène de rentrée des classes est particulièrement intéressant à observer. La concurrence entre les distributeurs d’une part et les constructeurs, d’autre part, entraîne une lutte acharnée sur les prix et les offres” souligne Bertrand Huck, directeur de clientèle chez GfK. La configuration la plus appréciée dans la catégorie PC Portable, se situe aux alentours de 700 euros. A titre de comparaison, en 2005 pour s’offrir ce type de configuration le consommateur devait débourser 1.200 euros TTC. “Pour la première fois, le consommateur a le choix entre des PC portables et des PC de bureau offrant des performances et un équipement comparables à des prix très proches” précise Nadia Mandich, analyste chez GfK, “il semble que l’argument de la mobilité soit un vrai plus, en particulier à l’ère du sans-fil.” Grâce à son indicateur hebdomadaire, GfK a noté une évolution régulière des ventes avec un pic semaine 35, juste avant la rentrée scolaire. Une période pendant laquelle les offres promotionnelles se multiplient. Selon GfK, le marché des PC grand public est en croissance de 18,6% en volume et de 8,3% en valeur, entre janvier et août 2006. Après un second trimestre en retrait, notamment parce que les ménages ont préféré réserver leur budget à l’achat de TV LCD et plasma, le troisième trimestre est parti sur de très bonnes bases. Pour conclure, GfK prévoit que les consommateurs français achèteront un peu plus de 4,5 millions de PC en 2006, soit une croissance de 17% en volume et 10% en valeur, ce qui devrait permettre d’atteindre un taux d’équipement des foyers français légèrement supérieur à 54%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur