La Coupe du monde de foot a dopé les ventes de TV, pas de PC

Régulations

Les ventes mondiales ont augmenté de 9,7% par rapport au premier trimestre mais la compétition a limité cette croissance à 7% en Europe, loin des 12% prévus par IDC

L’effet Coupe du monde de foot n’aura pas profité à tous. Si la compétition a fortement dynamisé les ventes d’écrans plats LCD (voir nos articles) et de pizzas…, le marché des PC a connu un ralentissement sensible.

Selon IDC, les ventes mondiales ont augmenté de 9,7% par rapport au premier trimestre (11% pour le Gartner) mais le Mondial a limité cette croissance à 7% en Europe. Pour le Vieux Continent, l’institut d’études tablait sur 12%. Pour la première fois depuis de nombreux trimestres, les ventes européennes sont donc inférieures aux ventes mondiales. Aux Etats-Unis, les livraisons de PC ont progressé de 6,7% par rapport à l’année précédente. Le reste de la croissance a été soutenue en Amérique latine et dans la région Asie-Pacifique, montre l’étude publiée mercredi. Au niveau mondial, Dell conserve sa place de numéro un avec une part de marché de 19,2%, en légère hausse par rapport à l’année dernière (19%). Ses ventes mondiales ont augmenté de 10,9%, selon IDC. Aux Etats-Unis, la part de marché de Dell a légèrement diminué, passant de 34,3% à 34,2%, même si le fabricant a vendu 6,4% de PC en plus. Le numéro deux mondial Hewlett-Packard continue de rattraper son retard sur Dell. Ses livraisons ont cru de 13% au deuxième trimestre et sa part de marché atteint désormais 15,9% dans le monde et 20,1% aux Etats-Unis, avec une progression de ventes de 15,5%. Gateway, troisième aux Etats-Unis, a vu ses ventes en volume augmenter de 16,7%. Il revendique 6,5% du marché US, indice IDC. Apple, qui a vendu 16% de Macintosh en plus, arrive à la quatrième place avec 4,8% du marché américain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur