La demande en cadres photos numériques explose

Cloud

Il n’y a pas photo… C’est la mode

D’après des sources industrielles, les ventes de supports d’images numériques vont connaître un boom en 2008. Cette année, 20 millions d’unités devraient être vendues contre 12 millions en 2007…

En 2007, le cadre numérique a décroché, sans conteste, la palme du “produit le plus branché”. Plusieurs enseignes ont même subi des ruptures de stocks durant la période de Noël.

Les technologies utilisées pour fabriquer ces cadres s’améliorent d’une année sur l’autre. Les coûts de fabrication des chipsets et des dalles baissent. Conséquence de ce contexte favorable: le très sérieux IEK (Taiwan Industrial Economics and Knowledge Center) estime que les ventes vont presque doublé en 2008.

Et, les mastodontes de l’électronique, veulent tous saisir cette opportunité. La concurrence est donc rude. Désormais, les principaux constructeurs proposent leurs propres produits. Parmi ces grands groupes figurent Samsung Sony, Kodak Philips ViewSonic et HP. À l’heure actuelle, les tailles de ces cadres varient de 1.5 pouce à 32 pouces.

“A l’échelle mondiale, 12 millions d’unités ont été vendues en 2007”,indique l’IEK. Pour l’instant, ce sont les produits d’entrée de gamme qui connaissent le plus grand succès. En Amérique du nord, le produit le plus vendu coûte 49 dollars, il s’agit d’un cadre numérique de base qui ne fait qu’afficher les photos.

Les modèles haut de gamme, qui s’apparentent presque à des téléviseurs, permettent d’écouter de la musique de jouer des films, et disposent de diverses fonctions et applications, comme le calendrier. Mais ils sont encore trop onéreux pour véritablement faire décoller les ventes.

Les marchés américains et européens représentent 80% des ventes. L’Asie, qui est plutôt sous-équipée, devrait donc participer activement à l’explosion de la demande.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur