La génération connectée lâche la TV pour le Net

Régulations

Du légume au zombie, l’écran ne change pas. Mais les internautes vont se reconnecter à leurs chaînes favorites grâce au ‘triple play’

En Grande-Bretagne, la baisse des prix du haut débit incite les internautes à délaisser la télé, au profit du Web. Mais beaucoup, grâce au ‘

triple play‘ (téléphone, Wev et TV), commencent à recevoir leurs chaînes favorites via l’accès Internet…

La génération des “bébés numériques”, c’est à dire de celles et ceux qui sont nés avec le boom technologique porté par le Net, accélère son abandon de la télévision hertzienne, de la presse papier et de la radio.

La chute des prix stimule également ce virage et les offres ‘triple play‘ (téléphone, Wev et TV) rencontrent un grand succès, indique l’observateur du marché des télécoms, l’Ofcom, dans son rapport annuel.

Près de 9 millions de foyers britanniques ont désormais un accès au Net, soit une progression de 63 % entre l’année 2004 et 2005, avec le prix du Mbps passant de 41 livres Sterling de moyenne par mois à 16 livres.

S’ajoute à cela le fait que les ‘hotspots’ WiFi sont de plus en plus nombreux: le parc de bornes permettant l’accès au haut débit sans fil a doublé l’an dernier. On en compte désormais près de 14.600 soit une augmentation de 8.500 bornes en 2005.

Concernant la VoIP, l’Ofcom indique dans son document que 1,8 million de foyers utilisent le protocole Internet pour téléphoner.

Le rapport met également en exergue que l’utilisation du téléphone mobile représente désormais 31% de tous les appels. 10% des foyers britanniques ont laissé le vieux combiné fixe dans le tiroir du buffet et ne se servent plus que du mobile.

L’Ofcom explique que cette tendance va se poursuivre et même s’accélérer. L’explication est à chercher du côté de la génération des connectés. Ces “technos boomers” vont continuer d’abandonner les supports traditionnels pour les services en ligne et les sites communautaires.

L’Internet joue maintenant un rôle central dans la vie de tous les jours, surtout pour les 16/24 ans qui regardent la télévision une heure de moins que dans les précédents sondages.

La publicité en ligne continue également d’attirer de nouveaux revenus: elle va atteindre 1,3 milliard de livres en 2005 contre 3,8 milliards pour la TV et 0,5 milliard pour la radio.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur