Des processeurs chinois pour serveurs dès l’automne

ComposantsServeurs

La feuille de route du processeur Godson de Loongson prévoit une livraison commerciale des premières puces dès l’automne à 10 constructeurs chinois de serveurs. Mais il ne s’agit que d’un premier jalon dans la longue marche de Loongson.

Les premiers échantillons du processeur Godson du constructeur chinois Loongson Technology jettent les bases d’une offre commerciale à destination des constructeurs de serveurs chinois.

C’est à l’ISSCC (International Solid State Circuits Conference) qui se tient à San Francisco du 17 au 21 février que Loongson a dévoilé en détail le Godson 3B1500, un processeur à 8 cœurs destiné aux serveurs. La société chinoise a sorti de fab les premiers échantillons gravés en 32 nanomètres (nm).

Une offre commerciale dès l’automne 2012

D’ici deux mois, un shrink (création de masques de lithographie pour une technologie plus fine et gravure dans cette technologie) en 28 nm permettra de produire les premiers processeurs commerciaux de la société, précise Weivu Hu, responsable du projet Godson au sein de Loongson.

Le processeur est développé depuis près de 10 ans, mais Hu précise cependant : “Notre écosystème est encore petit.” Il s’empresse toutefois d’ajouter que la société chinoise a développé activement une communauté autour du logiciel serveur pour son CPU 64 bits basé sur l’architecture MIPS depuis environ 18 mois. De plus, si Hu indique que le Godson pourrait être moins performant que les puces d’Intel, les partenaires de Loongson bénéficieront de prix inférieurs et d’un support local.

Un processeur adapté à différents écosystèmes

Des développeurs basés en Chine ont d’ores et déjà créé une base de données et une plate-forme middleware en Java pour Godson qui tourne sous Linux. Par ailleurs, ils ont développé une pile logicielle pour gérer le stockage et les serveurs de messagerie.

Le processeur Godson a notamment été testé avec KVM (Kernel-based Virtual Machine), un hyperviseur libre pour Linux, ainsi qu’avec le framework big data Hadoop. Ce dernier démontre qu’il est paré à fonctionner sur des serveurs de datacenters pour des services web tels que Baidu, le plus gros moteur de recherche chinois, ou d’autres systèmes nécessitant un traitement par lots d’importantes quantités de données.

Parmi les 10 constructeurs chinois qui vont utiliser le processeur Godson dans leurs serveurs, on trouve Dawning, Great Wall et Inspur.

Mais Loongson ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisque des versions du Godson destinées aux superordinateurs pour le gouvernement chinois sont à pied d’œuvre. D’autres versions sont également prévues pour des ordinateurs personnels et des systèmes embarqués. Des versions 32 bits du Godson sont d’ailleurs déjà utilisées dans des TV des constructeurs chinois Haier et Hisense.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur