La plus méga base de données au monde pour lutter contre le cancer!

Régulations

50 tera-octets tous les 9 mois, c’est ce que compte collecter le Windber Research Institute dans ses recherches sur le cancer, le c?ur, les gènes et les protéines…

Afin de lutter contre les maladies cardiovasculaires, le cancer du sein et les cancers des organes génitaux, l’institut de recherche biomédicale avancée Windberg se dote d’une gigantesque base de données en mode ‘data warehouse’, afin de combiner informations cliniques et données génétiques et protéiniques!

Exemple: avec des données aussi volumineuses que les 166Mo d’une biopsie des tissus, le système devra collecter 50 tera-octets de données tous les 9 mois, ce qui en fera rapidement la plus grande base de données mondiale. D’autant qu’après les biopsies, les antécédents familiaux, la radiologie, ADN, ARN et protéines, le projet envisage d’intégrer d’autres recherches, comme les banques de gènes et génomes européennes ou japonaises, ou les interactions protéine-protéine de l’UCLA. Le hardware de ce ‘data warehouse’ devant fonctionner en processus parallèles et le logiciel ont été confiés à Teradata, une division de NCR. Une solution proche de celle adoptée par le géant de la distribution Wal Mart?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur