L’agglomération périgourdine ouvre son réseau en fibre

Régulations

Plusieurs grands FAI sont déjà prêts à commercialiser des offres de très haut
débit

Si l’on parle beaucoup de la fibre optique comme successeur de l’ADSL, cette technologie ne concerne encore qu’une minorité de foyers. Seules les grandes villes sont les premières visées. Mais les réseaux à très haut débit intéressent aussi les régions ou les collectivités peu ou mal couvertes par l’ADSL. Comme avec le WiMax, ces collectivités tentent de se désenclaver en déployant elles-mêmes des réseaux.

Outre la région de Pau, ou Castres ou encore la Seine-et-Marne, la Communauté d’agglomération périgourdine (CAP) annonce l’ouverture de C@p Connexion, un réseau de 50 kilomètres de fibre optique répartis sur les 13 communes de l’Agglomération Périgourdine. Ce sont 70.000 particuliers et 6.400 entreprises qui sont concernés.

“Le réseau Très Haut Débit s’inscrit dans un gigantesque programme d’aménagement baptiséCre@Vallée, destiné à favoriser l’implantation d’entreprises High Tech et agroalimentaires”, précise Mr Bérit-Débat, Président de la CAP.

“Proposer des infrastructures Très Haut Débit était une condition indispensable ? la première – pour réussir ce défi”, ajoute Mr Roujon vice-président en charge des nouvelles technologies.

L’opération a nécessité 5 millions d’euros d’investissements dont 1,7 pris en charge par la CAP.

La technologie FFTO est dès à présent opérationnelle sur les emplacements des parcs d’activité et pour toutes les entreprises situées le long du tracé. Pour la FFTB, a été posé des chambres de connexion, mais comme pour la FFTH, le déploiement est soumis à l’engagement des opérateurs de service?

D’ailleurs, des accords avec quatre premiers FAI : AOL, Completel, Free, 9 Telecom ont été signés. Ces fournisseurs revendront l’accès pour les entreprises qui s’installent et les particuliers. Dans les semaines à venir, d’autres opérateurs (Club-Internet, Alice, Télé 2) vont à leur tour entrer dans la boucle, indique la CAP.

“La fibre optique la seule technologie capable de fournir des débits (jusqu’à 1Gigabits symétrique) nécessaires pour faire face aux besoins en télécommunications des prochaines décennies. Or nous le savons tous : ces besoins vont se développer à très grande vitesse dans les 3 années à venir : convergence fixe-mobile, vidéo à la demande et accroissement considérable du volume de transfert d’information. Selon les spécialistes il y aura 4 millions d’abonnés THD en France en 2012”, commente Jean-François Boullier, DSI de la CAP.

En attendant, ce sont les habitants de l’Agglomération Périgourdine profitent déjà de services dédiés: réception de France 3 Aquitaine-Périgords en Haute Définition sur Internet, chaîne privée Channel CAP accessible en Web, paiement du transport scolaire en ligne, ou encore mise en relation gratuite d’usagers pour baby-sitting, co-voiturage (CAP Aide et Partage) sur le Web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur