L’armée numérise le champ de bataille

Régulations

L’armée s’est engagée dans sa mutation vers le numérique. Les man?uvres ‘Anvil 2006’ vont expérimenter la ‘numérisation de l’espace de bataille’

Permettre aux acteurs des manoeuvres aéro-terrestres de recevoir et de diffuser, en temps réel toutes les informations utiles sur les amis, les adversaires et l’environnement à tout moment et en tout lieu.” Le programme de l’armée de terre exposé lors d’une conférence de presse par le colonel Jacques Defretin, coordonnateur en charge de la numérisation à l’état-major de l’armée de terre, est ambitieux. Il préfigure une révolution dans les armées modernes. “Avec l’exercice Anvil, c’est la première fois que l’armée de terre va pouvoir mettre dans un exercice la totalité de la chaîne numérisée: une information captée par un soldat sur le terrain pourra remonter et être exploitée à tous les niveaux de commandement.” Les objectifs fixés par l’état-major concernent 2009, avec la capacité de projeter une force numérisée entraînée, apte immédiatement au combat, et 2015, pour la numérisation de toutes les forces terrestres projetables. Les ‘man?uvres numériques‘ se dérouleront du 27 mars au 13 avril, entre Montauban, Limoges et Clermont-Ferrand, et réuniront 2.500 hommes de la 6è brigade légère blindée (BLB), 750 et 4 hélicoptères. Et les satellites ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur