LDCom bientôt en bourse?

Cloud

L’opérateur, qui devrait équilibrer ses comptes, envisage une introduction en 2004

LDCom est désormais un acteur important de la téléphonie française. La filiale du groupe Louis Dreyfuss, qui possède notamment 9Telecom, est aujourd’hui le numéro trois français des télécommunications fixes.

Après avoir opéré une série de rachat, le groupe poursuivrait bien sa politique de croissance par une introduction prochaine en bourse. Il faut dire par ailleurs que l’opérteur devrait annoncer pour la première fois des comptes à l’équilibre. “Notre trésorerie sera proche à la fin de cette année de 400 millions d’euros. Nous aurons consommé plus de 100 millions cette année. Mais désormais l’excédent brut d’exploitation que nous engrangeons chaque mois est très proche de nos dépenses d’investissement, qui se montent à quelque 10 millions d’euros par mois. Nous prévoyons ainsi que l’exercice 2004 soit neutre en cash. Nous conservons avec notre trésorerie des marges de manoeuvre pour d’éventuelles opérations de croissance”, explique le patron de l’opérateur Jacques Veyrat dans une interview publiée par La Tribune. Sur la question d’une introduction en Bourse, Jacques Veyrat estime qu’il faudrait d’abord que les marchés financiers soient porteurs et que LDCom dispose d’une visibilité “très forte” sur ses résultats futurs. “En la matière, nous nous améliorons tous les mois et nous sommes prêts à affronter la transparence qu’exige le marché”, dit-il. Interrogé sur une échéance possible, il répond : “Il n’est pas exclu que cette introduction ait lieu dès l’an prochain”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur