Le business du robot martien: le Mars Rover se vend déjà

Régulations

Caltech, l’Université Technologique de Californie, qui détient les droits des robots martiens, commence par vendre leur image sous licence

Derrière un ‘grand pas pour l’humanité’, ou tout du moins pour la science spatiale, se cacherait-il une machine à dollars?… Caltech, l’Université Technologique de Californie a un privilège: elle héberge le Jet Propulsion Laboratory de la NASA – celui là même qui gère le programme Mars Rover et pilote le robot Spirit. Or, elle a déposé les droits sur les deux robots – Opportunity, le second, doit rejoindre son aîné le 24 janvier. Leur vente sous licences a déjà commencé.

Officiellement, l’université affirme ignorer combien cela lui rapportera, mais l’affectation des fonds recueillis est déjà connue: la moitié pour la recherche de Caltech et le reste pour l’enseignement universitaire. Les ‘Nobel’ de Caltech jouent au Lego Spirit Trois licences sont commercialisées dans un premier temps : le danois Lego tout d’abord, partenaire et sponsor de la NASA sur le projet Mars Rover; il a créé un modèle Spirit à six roues relativement complexe à construire, composé de 858 pièces. Un modèle plus petit et plus simple, de 417 pièces, sera commercialisé prochainement. Les premiers modèles ont été offerts aux lauréats du Nobel qui siègent au conseil d’administration et dans les commissions de Caltech? “Tous ces super scientifiques, qui ont gagné un prix Nobel, sont totalement gagas [de leur jouet]“. Pour Lego, qui rencontre pour la première fois des difficultés financières à l’âge de 72 ans, l’opération est surtout publicitaire. En partenariat avec la NASA, plusieurs projets éducatifs, auxquels 4 millions d’enfants et d’adultes ont participé à travers le monde, ont été sponsorisés par le fabricant de jouets. Sur les robots Spirit et Opportunity ont été placés des DVD sur lesquels ont été gravés les noms des 4 millions de participants. Plusieurs photos ont été prises du robot avec son DVD marqué aux couleurs des trois briques Lego. Maquettes, musées et… poulets rôtis Une licence a été acquise par un fabricant de maquettes qui proposera un modèle réduit à l’échelle 1/10ème pour 150 dollars environ. La dernière licence Caltech revient à un autre fabricant de maquettes spécialisé, lui, dans les modèles plus grands destinés aux musées. Quant à la NASA, elle entend profiter, elle aussi, de la manne publicitaire que peut lui rapporter Mars Rover. Un premier contrat a été signé avec la chaîne de fast-food Kentucky Fried Chicken: 3,5 millions de petits Spirit seront offerts avec des menus enfants, entre les frites et les pilons de poulet !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur