Le FBI met la main sur des pirates ‘rétro’

Régulations

Le FBI américain vient d’arrêter quatre personnes à New York, et dans le New Jersey. Et il a saisi plus de 60.000 exemplaires de copies de jeux vidéo totalement obsolètes, mais revendues illégalement

Selon les informations des autorités fédérales et des documents du tribunal de district de Manhattan, quatre personnes ont été arrêtées. Aux États-Unis, on assiste à une véritable déferlante de répression, contre le piratage. Dans ce cas précis, il s’agit apparemment d’une équipe qui se passionnait pour les jeux vidéo à grand succès tels que “Donkey Kong” ou “Mario Bros”, “Duck Hunt,” “Baseball” et d’autres reliques du monde du jeu vidéo, qui connaissent une “deuxième jeunesse “. L’arrestation est survenue à Manhattan après la conclusion d’une transaction entre un membre du FBI en civil et un suspect du réseau de revente, au sein d’une filière qui s’étendait de New York jusque dans l’ouest des Etats-Unis. Mercredi dernier, 60.000 copies pirates ont été saisies au cours de descentes de la police fédérale à Brooklyn, dans le Queens et à Maple Shade (New Jersey). Selon une plainte déposée dans le dossier, les personnes interpellées ont importé aux États-Unis plus de 280.000 jeux vidéo illégaux entre septembre et décembre 2004. Selon le fabricant japonais Nintendo, les jeux vidéo sont copiés par des personnes ou des entreprises licites ou illicites pour être vendus à travers le monde, un manque à gagner estimé à plusieurs millions de dollars chaque année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur