Le patron de Deutsche Telekom est dans la tourmente

Cloud

Certains fonds, actionnaires importants, dénoncent les mauvaises performances de l’opérateur historique allemand

En six mois, l’action Deutsche Telekom a perdu 14%. Ce qui déplaît fortement aux fonds américain Blackstone, qui détient 4,5% du capital de l’opérateur historique allemand. Conséquence, le patron du groupe est de plus en plus sur la sellette.

Blackstone ferait pression pour pousser vers la sortie Kai-Uwe Ricke, selon la presse allemande. “Les débuts de cet investissement ne nous ont pas vraiment enchantés”, a ainsi déclaré le patron de Blackstone.

Pour autant, Deutsche Telekom se préparerait à une massive restructuration qui permettrait d’économiser 5 milliards d’euros.

En août dernier, le groupe a publié des résultats inférieurs aux attentes. Deutsche Telekom déclare avoir dégagé un résultat net de 1 milliard d’euros au deuxième trimestre, contre 1,17 milliard d’euros à la même période de l’an dernier, pour un chiffre d’affaires en hausse de 2,6% à 15,13 milliards d’euros sur la période.

Surtout, le groupe a décidé de réviser à la baisse ses objectifs pour l’exercice 2006.

Deutsche Telekom ne prévoit plus qu’un chiffre d’affaires compris entre 61,5 et 62,1 milliards cette année, soit 600 millions d’euros de moins que son objectif initial.

L’opérateur dit également tabler sur un excédent brut d’exploitation (Ebitda) ajusté de 19,2 à 19,7 milliards d’euros, soit 1 milliard d’euros de moins que sa première prévision.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur