Le prix des mémoires n’en finit pas de baisser

Régulations

Certains prix ont déjà chuté de 25% depuis le début de l’année

Bonne nouvelle pour les consommateurs, mauvaise nouvelle pour les Hynix et autres géants de l’informatique. Le prix des mémoires DRAM ne cesse de fondre comme neige au soleil, déjà moins 25% depuis le début de l’année. Et cette spirale baissière n’est pas prête de s’arrêter.

Selon le site spécialisé DRAMexchange.com, le prix de référence des mémoires DRAM (dynamic random access memory) est tombé à 2,87 dollars l’unité, contre 3,84 dollars fin décembre. Les analystes estiment à 3 dollars le coût de revient moyen d’une “barrette” de mémoire, même si les groupes taiwanais bénéficient de frais généraux inférieurs. “Nous n’attendons aucune inversion de tendance avant fin avril ou début mai au mieux”, souligne Roger Lin, de Pacific Securities à Taiwan, qui craint de voir les prix tomber à 2,50 dollars le mois prochain. Soit 50 cts de moins que le prix de revient. “Nous pensons que la tendance générale d’évolution des prix des DRAM devrait rester mauvaise jusqu’à la fin de l’été”, explique de son côté Simon Woo, analyste de la banque américaine Merrill. Néanmoins, la vigueur de la demande de mémoires flash, utilisées notamment dans les téléphones portables et les appareils photo numériques, pourrait compenser en partie les difficultés dans les DRAM, ajoute la banque. L’augmentation de la production de la nouvelle génération de DRAM, les DDR 2, plus rapides et moins gourmandes en énergie, pourrait aussi constituer un facteur positif.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur