Le réseau Noos à Paris victime d’une coupure franche

Régulations

Le service d’accès du réseau câblé de Noos sur une bonne partie de la capitale a subi une interruption ce 17 juin. Le rétablissement n’est intervenu que partiellement, et tard dans la soirée. Des fibres auraient été sectionnées. La panne serait due à un accident et à des actes de malveilllance

Accident de chantier -le tant redouté coup de pelleteuse de travaux publics? Ou acte de malveillance? Dans plusieurs arrondissements du Nord de Paris, les abonnés du réseau Noos n’ont pu que constater une interruption totale de service. Un message a été adressé aux abonnés, leur signifiant ces incidents, et prévenant sans doute le risque de perturbation sur le reste du réseau. ”

Noos vous informe que des fibres du réseau câblé ont été sectionnées, vous privant peut-être ainsi de l’accès à vos services Noostv et/ou Noosnet. Dans la fin de l’après-midi, un message déclarait: “Pour tous les abonnés touchés dans les 9ème, 10ème, 13ème, 18ème et 19ème arrondissements, les services Noos sont rétablis. Pour les abonnés encore touchés à 20h dans les 6ème, 7ème et 15ème arrondissements, le service sera progressivement rétabli dans la nuit.” Le service de communication ne répondait pas, hier soir, deux heures avant le début du match France Croatie. Coïncidence fortuite; en tous cas, malchance pour certains abonnés. Par la suite, un communiqué informaient les abonnés. “Pour tous ceux encore touchés par ces incidents qui souhaitent suivre le match France Croatie, nous vous invitons à venir le regarder sur écran Haute Définition dans nos boutiques Noos de Paris. Noos vous rappelle que les matchs sont également visibles sur écrans géants sur le parvis de l’Hôtel de Ville et à la Défense”. Vendredi matin, le câblo-opérateur indiquait que “Tout est rétabli depuis 08h00”. Et d’ajouter que ces coupures avaient fait l’objet de “constats d’huissier jeudi” et que Noos allait “déposer une plainte officielle” vendredi. Au total, le réseau parisien de Noos a été victime de “quatre incidents, dont l’un semble lié aux travaux du tramway”, tandis que “les trois autres semblent être des actes de malveillance”. Un concours de circonstance plutôt curieux!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur