Le réseau radio Tetrapol équipera les bus de Hambourg

Régulations

Après Airbus, encore un joli contrat pour EADS Telecom: la capitale de la Hanse a opté pour la solution d’origine Matra -qui peut ainsi se réaffirmer

HH -Hamburg Hansa Stadt… Le célèbre port n’a pas que des cargos porte-containers. Il a aussi son réseau d’autobus, qui lui aussi s’appelle HH (prononcez ah, ah!): la Hamburger Hochbahn, qui exploite en parallèle un réseau ferroviaire régional. Pour équiper toute sa flotte de véhicules, la compagnie a décidé de retenir la solution Tetrapol, celle-là même qui équipe le réseau Rubis de la Gendarmerie française. Un premier contrat de 8 millions d’euros vient d’être signé, qui redonne du crédit à ce réseau radio numérique privatif , lancé à la fin des années 80 et très concurrencé en Europe par le standard Tetra (soutenu par Motorola, Dolphin Telecom, etc.). Plusieurs sociétés allemandes utilisent déjà cette technologie de radiocommunication numérique M2600 d’origine Matra, dont la Berliner Verkehrsbetriebe BVG (transport public de Berlin) et HEAG Verkehrs-GmbH de Darmstadt. Le mois dernier, EADS Telecom avait marqué des points en annonçant la fourniture d’un réseau de ce type pour le site d’Airbus à Toulouse (contrat d’1,5 million d’euros). Un réseau radio mixte

La solution qui sera opérationnelle en 2004 combinera le système à ondes communes à l’architecture cellulaire. Pour la première étape, cinq stations de base vont couvrir la région de transport de Hambourg avec une longueur de ligne de 1 360 kilomètres. Le déploiement s’effectuera en collaboration avec Siemens TTS, responsable de l’information des passagers. EADS Telecom fournira notamment: – 900 modules de radiocommunication numérique (DRM) qui seront installés dans les bus et dans les afficheurs d’horaires des arrêts de bus, – 100 modules de radiocommunication numérique (DRM) pour l’équipement de signalisations lumineuses afin d’accélérer le trafic des autobus, La première étape achevée, plus de 1 000 abonnés ou véhicules pourront communiquer sur un réseau sécurisé, indépendant ou “privatif”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur