Le SDK d'Apple pourrait transformer l'iPhone en outil pro

Régulations

Le futur SDK (Kit de Développement ) pour le combiné de la pomme devrait, selon plusieurs sources, permettre d’adapter le téléphone/baladeur aux besoins des utilisateurs professionnels

Principale source de cette information, le site de Jeremy Horwitz un chroniqueur et rédacteur en chef d’ iLounge, un site spécialiste de l’univers Apple..

Selon lui, la publication du SDK va être un véritable évènement et va faire de l’iPhone un gadget utilisable par les entreprises. Le SKD en question devrait être disponible d’ici le mois de juin.

L’aspect le plus controversé de cette annonce, est certainement le fait qu’ Apple souhaite que toutes les applications développées via ce SDK soient validées par ses équipes.

Par conséquent, Apple va passer le costume de gardien du temple, valider ou non les nouvelles applications et se réserver la publication de ces nouveautés sur sa plate-forme iTunes Store. Ce qui prouve que le génie marketing d’Apple est toujours vivace.

Les points de vue, concernant cette méthode, sont variés. Certains analystes estiment que cette approche est la bonne dans la mesure ou elle va favoriser les grands éditeurs d’applications.

D’autres estiment au contraire que cette pratique va freiner le travail des éditeurs d’applications tierces. Dans tous les cas, cela va permettre à Apple de maîtriser la publication des applications et également contrôler les mises à jour.

Un analyste de NDP compare ce choix stratégique à une censure plutôt saine qui va apporter aux utilisateurs une expérience riche et sécurisée.

Sur un forum dédié à ce sujet, un internaute estime pour sa part que Apple va pouvoir limiter les applications disponibles sur l’iPhone afin de préserver ses autres sources de revenus, par exemple en interdisant la publication de solution d’IM ou de téléphonie sur IP. Rappelons que les accords de distribution exclusifs passés avec les opérateurs assurent de solides revenus au géant américain.

Une question reste cépendant sans réponse. le groupe va-t-il profiter de ce SDK pour permettre aux développeurs de brancher du hardware par le biais du connecteur dock, comme des claviers, et ainsi accéder à des fonctions fermées ?

Mais c’est là aussi une question de revenus, car les périphériques étiquetés Apple se vendent comme de petits pains. Reste que l’argument de la sécurité du terminal risque d’avoir un rôle important dans la décision finale d’Apple d’ouvrir ou non cet accès.

Les rumeurs sont donc réelles. Il faut désormais attendre la publication du SDK pour savoir si Apple va laisser les développeurs combler le vide qui empêche l’iPhone d’être adopté par les entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur