Le sexe a son domaine : ‘.xxx’

Régulations

L’Icann, l’organisme international en charge des noms de domaines, a fini par céder: il entérine l’extension ‘.xxx’

L’identité Internet des sites au contenu léger, érotique, et pornographique était en négociation depuis plus de deux ans auprès de l’Icann (

Internet Corporation for Assigns Names and Numbers), l’organisme en charge des domaines Internet. Cet aspect ‘olé?olé‘ d’Internet est l’un des plus répandus et des plus actifs. C’est aussi le premier modèle économique du Web, couvert par une riche industrie du sexe. Lui accorder une extension spécifique était une attente forte des professionnels. Le domaine ‘.xxx’, le bien nommé, vient d’être validé par l’Icann. Il sera géré par la société américaine ICM Registry. Il restera à fixer les conditions financières pour la vente des noms. Le chiffre de 75 dollars a été évoqué par Stuart Lawlety, le président de la société. Enfin, pour le respect des bonnes m?urs et la protection des enfants, un autre organisme, l’Iffor (International Foundation for Online Responsibility), sera chargé de créer les règles d’utilisation des extensions. Un futur sujet de raillerie chez les américains, l’Iffor est une organisation à but non lucratif canadienne? Les canadiens sont aux Etats-Unis ce que les belges sont à la France, les frites en moins !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur