Le site des Verts a la main Web

Régulations

Alors que le gouvernement tremble à l’idée du référendum. Le Journal du Net a publié un classement des sites politiques. Résultat des courses, les Verts occupent la premiére place du podium

L’idée est originale. Nos confrères du

Journal du Net (JDN) se sont intéressés aux sites des grands partis politiques de l’Hexagone. But de l’enquête, réaliser un classement du meilleur site en terme de disponibilité et de rapidité. Malgré un débat agité et une cacophonie générale autour du référendum de dimanche sur le traité constitutionnel européen. Les sites des formations politiques ont “globalement bien résisté à la charge avec une disponibilité moyenne de 98,87% et huit sites affichant un taux de réussite des tests supérieur ou égal à 99,20%”, soulignent le “Journal du Net” et Witbe qui n’ont pas relevé de bugs. Le plus rapide du panel, le site des Verts s’adjuge la tête du classement avec un très bon temps de chargement de la page d’accueil de 0,7 secondes et une bonne disponibilité de 99,90 %. Bénéficiant notamment d’une structure plus simple que les autres sites, il engrange 8 points d’avance sur le deuxième du classement. Ces mesures ont été réalisées sur chaque site entre le 2 et le 19 mai tous les quarts d’heure, 24 heures sur 24, soit au total “plus de 15.500 tests”, selon le communiqué publié par le JDN et Witbe qui analyse la qualité du service Internet à l’aide d’outils de monitoring. Le site des écologistes à semble t-il la main web, puisqu’il pointe en tête du classement devant le Parti socialiste et le Parti communiste, qui partagent le même niveau de disponibilité que celui des verts, mais se montrent un peu plus lents. Conclusion, les chiffres montrent que la gauche utilise mieux l’outil Internet. Entre les premiers et les derniers de la liste, on trouve les sites des sympathisants socialistes militant pour le “non”, de l’UMP et de la LCR. Les sites qui ferment la marche sont ceux de l’UDF, du FN et du MPF. Bon dernier, le site du MPF plombe les performances moyennes du panel avec un score de 6,6 sur 100. Il s’est avéré particulièrement lent notamment à cause de multiples redirections d’urls : l’adresse mpf-villiers.org redirige sur villiers2004.org avant de pointer sur mpf-villiers.com. Dimanche, il faut espérer que l’accès aux isoloirs sera aussi fluide que l’affichage du site web des verts, et les urnes au rendez-vous.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur