Le torchon brûle entre Tiscali et sa filiale française

Cloud

Au coeur du problème: le non remboursement par la maison mère d’un prêt de 30 millions d’euros

La situation s’envenime entre Tiscali et sa filiale française. Cette dernière avait prêté en juin à sa maison mère 30 millions d’euros. Le remboursement devait avoir lieu ce jeudi mais Tiscali France n’a pas reçu un seul centime.

La colère est donc monté d’un cran car ce n’est pas le première fois que la maison mère du FAI reporte ou ré-échelonne ses dettes. Surtout, le fait que Tiscali soit “à 3 millions près”, inquiète les salariés du groupe. Conséquence, les salariés envisagent d’attaquer au pénal la direction française en “comblement de passif”. Selon les Echos, ils ont déjà déclenché une demande d’information dans le cadre du droit d’alerte. Une solution parmi d’autres. En août, le p-dg français Rafi Kouyoumdjian avait menacé de déposer le bilan du FAI si les choses n’avançaient pas. Quelques temps après, on apprenait son départ et son remplacement par Diego Massidda (voir notre article). Affaire à suivre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur