Le WiMax mobile va destituer le WiMax fixe

Régulations

Généralement, quand deux standards entrent en rivalité l’un disparaît l’autre reste

Pour le cabinet d’études Juniper, cela va se faire progressivement, mais le phénomène devrait tout de même s’accélérer avec l’arrivée des premiers produits certifiés Mobile Wimax. La progression de ce standard devrait ensuite s’établir

1,7 million d’abonnées en 2007 et 21,3 millions en 2012.

Rappelons que pour l’instant certains produits WiMax existent bien, mais ces derniers ne ciblent que le marché de l’accès au haut débit sans-fil via des lignes fixes. Pour son étude Juniper Research a essayé d’anticiper sur les opportunités de croissance, les stratégies et les perspectives de cette technologie.

Le document met en exergue l’évolution quasi permanente de la technologie WiMaX et de ces deux principaux standards qui lui permettent d’envisager un avenir radieux à la fois dans le domaine des communications fixe et mobile. Toutefois, le développement en parallèle de services complémentaires, mais très proches, laisse entrevoir le spectre d’une compétition intestine qui au final, débouchera sur une érosion de la popularité du WiMax fixe à l’avantage du WiMax mobile.

Un effet anticipé par le senior analyste Aditya Kaul, qui explique : “même si ces deux standards ont été créés pour être complémentaire, les services qu’ils proposeront vont tôt ou tard se chevaucher et entrer en compétition.”

Du coup, Juniper anticipe sur un transfert des abonnés WiMax fixe vers des lignes mobiles dés 2007.

“Le fait que les fabricants de terminaux 3G comme Nokia, Ericsson, Nortel et Siemens considèrent le WiMax comme la technologie la plus complémentaire pour permettre la convergence prouve que le WiMax mobile va être un moteur pour ce marché” précise Aditya Kaul. “Il faut rappeler qu’à l’origine le WiMax a été créé pour être une alternative moins chère à la 3G. Il n’est donc pas si étonnant de constater que le marché global du WiMax Mobile va atteindre les 2,53 milliards de dollars en 2012”

À noter qu’une autre étude de Sky Light Research montre que le groupe Alvarion domine pour l’instant le marché des équipements WiMax avec plus de 80% de parts de marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur