Lenovo ThinkPad X1 : l’ultraportable des cadres ?

Régulations

Il est cher, léger et solide, c’est le ThinkPad X1 de Lenovo, un ultraportable qui pourrait devenir le chouchou des entreprises. Il ne sera toutefois pas idéal dans le cadre de fréquents déplacements à l’extérieur.

Une offre logicielle complète et discrète

Le Thinkpad X1 que nous avons testé était fourni avec une licence de Windows 7 Édition Professionnelle 64 bits. Le tout est livré avec les outils de Lenovo, qui se montrent suffisamment efficaces pour que l’envie ne vous prenne pas (trop vite) de les désinstaller au bout de quelques jours.

La patte Lenovo se ressent tout d’abord sur le temps de démarrage du notebook. Des pilotes optimisés par le constructeur permettent d’optimiser cette phase. Le temps de boot est donné pour 20 secondes, mais encore faut-il savoir ce que l’on mesure… et dans quelles conditions. Sur notre machine de test, le temps séparant l’appui du bouton de l’obtention d’un bureau utilisable prend une minute et vingt-cinq secondes. Ce n’est pas exceptionnel, mais cela reste effectivement plus court que les chiffres relevés sur d’autres machines.

Les utilitaires Lenovo se concentrent en trois logiciels. Le premier est le la ThinkVantage Toolbox, du tout-en-un pour configurer, optimiser et tester son PC. Le second est Access Connections, qui concentre toutes les connexions sans fil (Wifi, 3G ou WiMAX, suivant les cartes installées dans votre X1). Le dernier est le gestionnaire d’alimentation Lenovo. Si vous souhaitez tirer le maximum d’autonomie de cette machine, c’est cette application qu’il faudra étudier de près. Attention, car, comme pour le touchpad, le mode avancé propose un nombre assez important de paramètres. Mais le jeu en vaut la chandelle : bien réglé, ce portable pourra proposer une autonomie maximale, ou – au contraire – des performances totalement débridées.

Les outils fournis par la firme ne sont ni trop nombreux, ni trop gourmands en ressources. Ils ont même le bon goût de s’intégrer parfaitement à la nouvelle barre des tâches de Windows 7.

Pour qui et à quel prix ?

À l’issue de cette prise en main, il nous semble évident que le ThinkPad X1 est avant tout une machine de cadres, de ceux qui volent de réunion en réunion, mais ont besoin malgré tout d’emporter une machine puissante avec eux. Au besoin, la batterie « slice » permettra de sortir du cadre du bureau.

Notez que, si vous souhaitez une autonomie par défaut élevée et pouvant même dépasser les 20 heures (flotte commerciale, etc.), passez votre chemin : le X1 n’est pas fait pour vous. Optez plutôt pour un produit plus baroudeur, comme le X220, dont la dalle permettra également de supporter les pires conditions de lumière.

À ce jour, seule une version du X1 est référencée sur le site de Lenovo, le NWK2NFR, facturé au prix fort de 2673,06 euros TTC. Notez toutefois que ce modèle de haut de gamme inclut 8 Go de mémoire vive et un SSD de 160 Go. Son temps de démarrage devrait donc être bien plus faible que celui mesuré sur notre machine de test. La large quantité de mémoire vive permettra d’utiliser sans crainte des outils de virtualisation desktop. Le tout est garanti trois ans, batterie incluse.

Enfin, il convenait de signaler certains points concernant la maintenance de cette machine. Changer la mémoire vive ou le disque dur promet d’être sportif. Par contre, la batterie interne, de type inamovible, peut être facilement remplacée par du personnel agréé, puisqu’il suffit de retirer une simple vis. Enfin, le bloc d’alimentation n’est pas le plus discret du marché, mais c’est un modèle standard, commun à la plupart des ordinateurs portables de la firme (tous ?). Une excellente initiative.

Dernier point, qui pourrait intéresser certains utilisateurs, le support des distributions Linux Ubuntu 11.04 et Fedora 15 est parfait : tous les périphériques sont immédiatement reconnus, module 3G inclus (seul un petit problème audio a été constaté avec certains logiciels sous la Fedora). Le ventilateur a toutefois tendance à fonctionner trop souvent (ce qui pourra se régler en modifiant les paramètres de fréquence du processeur). L’autonomie ne sera donc surement pas au top.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT