Les leaseurs s’arment pour faire face aux impayés

Cloud

Un logiciel de scoring permet de repérer les clients potentiellement mauvais payeurs

Oui ou non. Depuis janvier dernier, les commerciaux des 9 agences régionales de Leasecom, un financeur de la gestion de matériel informatique, ont le pouvoir de répondre immédiatement à leurs clients. Auparavant, les dossiers, des demandes de prêt de l’ordre de 11.000 euros, remontaient à la direction pour être examinés en comité. Dans un souci de rapidité, l’entreprise a donc commandé à Sidetrade, spécialiste de l’optimisation des besoins en fonds de roulement, un outil de scoring. Ce dernier évalue le caractère plus ou moins risqué d’une demande, et facilite ainsi le choix du commercial.

Mauvais payeur repéré Le module, conçu pour l’entreprise, mais qui se veut un produit packagé, fonctionne en mode ASP. Il intègre plusieurs types de données : . « Pour choisir les critères, nous avons épluché plus de 40 000 dossiers classés, et essayé de repérer ce qui permet de prévoir le succès ou l’échec d’un dossier» explique Olivier Novasque, Pdg de Sidetrade. Il s’agit des données financières, évidemment, mais également des données métiers et institutionnelles (part du software par rapport au hardware, type d’entreprise). Plus finement, l’outil intègre des données comme le TSO, le délai de paiement du client, issu de l’historique des dossiers. Pour ce client, l’hébergement de la gestion des litiges et des relances sur la plate forme de Sidetrade a facilité l’intégration de cette nouvelle fonction dans le workflow de l’entreprise. Pour Olivier Novasque, ce module de scoring peut se révéler utile pour des institutions financières, comme les leasers, ou encore des banques, dans le cadre du chantier Bales II, et même les sociétés qui gèrent des centaines de milliers de comptes clients.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur