Les MVNO progressent -et Tele2 Mobile serait en tête

Régulations

Selon le régulateur, les opérateurs virtuels détiennent une part de marché de 0,91% contre 0,6% à fin 2005

Doucement -très doucement- les opérateurs mobiles virtuels commencent à faire leur trou dans le marché français. Il faut dire que les lancements se sont multipliés ces derniers mois. Surtout, des acteurs de poids comme Tele2, NRJ, ou Virgin sont venus attaquer ce marché jusqu’à présent occupé par des acteurs locaux ou ciblés. Ces opérateurs, aux ambitions généralistes, ont fortement communiqué, ce qui commence par payer.

Selon les derniers indicateurs de l’Arcep (le régulateur des télécoms, ex-ART), on comptait à fin mars 425.300 abonnés MVNO, soit une part de marché de 0,91% contre 279.800 abonnés et une part de 0,6% à fin décembre. Sur un trimestre, la croissance est de 55%. Surtout, les offres ‘virtuelles’ ont généré 5,5% des ventes brutes du trimestre. Avec 190.000 clients, soit une part de marché de 45%, Tele2 Mobile revendique la première place des MVNO et la quatrième place des opérateurs mobiles. “Les chiffres publiés par l’ARCEP confirment le succès de TELE2 Mobile et témoignent de la pertinence de son positionnement. Nous sommes en ligne avec l’objectif, annoncé au lancement de TELE2 Mobile en juin 2005, d’un million de clients en 2008”, commente Olivier Anstett, directeur général adjoint de l’opérateur. Le marché des MVNO doit encore progresser dans les prochains trimestres. Car d’autres acteurs de poids sont arrivés: TF1 Mobile, Neuf Mobile. Des géants de la distribution se préparent: Auchan, Carrefour, la Fnac. Par ailleurs, les conditions de migration des abonnés, comme les délais de résiliation et de portabilité du numéro vont être assouplies. Enfin, il reste encore de la marge en termes de primo-abonnés. On comptait à fin mars 48,5 millions d’abonnés mobiles, soit un taux de pénétration de 80,6%…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur