Les puces d’Intel dans les lecteurs HD DVD de Toshiba

Régulations

Une première pour le japonais, un ballon d’oxygène pour l’américain

Intel cherche depuis plusieurs mois à sortir du carcan PC. Le premier fondeur mondial est en quête de nouveaux leviers de croissance, notamment dans l’électronique grand public. Il s’agit d’un virage plus que stratégique au moment où tous les spécialistes prévoient un tassement du marché des PC en 2005.

Le fabricant de puce vient de signer une belle victoire puisque Toshiba a annoncé que les processeurs Celeron de l’américain seront intégrés à ses futurs lecteurs de HD DVD. Le géant nippon tente d’imposer ce standard afin de succéder au DVD actuel. Il se bat contre Sony, qui parie de son côté sur la norme Blu-Ray, soutenue par de nombreux grands studios de cinéma. Sans donner d’indications sur le volume d’approvisionnement souhaité, Toshiba a indiqué qu’il utiliserait des puces Intel ainsi que d’autres microprocesseurs pour des fonctions avancées de ses lecteurs, telles que la superposition de fenêtres sur un même écran. C’est la première fois que Toshiba, deuxième fabricant national de produits électroniques, s’approvisionne chez Intel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur