Les smartphones de Dell n'auraient pas convaincu les opérateurs

Cloud

Encore faut-il avoir la preuve qu’ils existent…

En janvier dernier, la planète mobile s’attendait à une arrivée de poids : Dell préparerait son offensive dans les smartphones. Une offensive peu surprenante puisque beaucoup de fabricants de PC (Acer, Asus, Toshiba, HP) se sont lancés dans la bataille afin d’amortir la chute des ventes de PC.

On savait que Dell avait mis en place, à Chicago, un groupe de travail, dont des ingénieurs et ‘designers’, pour concevoir des terminaux mobiles. Et selon le Wall Street Journal, le texan se préparait à présenter le fruit de ses travaux lors du Mobile World Congress de Barcelone.

Sauf que Dell n’a rien présenté du tout, douchant d’un coup ces révélations. Certains laissent même entendre que la direction n’aurait pas encore pris sa décision et hésiterait compte tenu, notamment, de la situation économique actuelle.

Mais visiblement, Dell a bel et bien avancé sur la question. Selon l’analyste Shaw Wu du cabinet Kaufman Bros, le fabricant a développé des prototypes. Mieux, ils auraient été présentés à des opérateurs américains.

Le hic, toujours selon cet analyste, est que ces terminaux (deux modèles sous Windows Mobile et Android) n’auraient pas convaincu. Les opérateurs approchés auraient souligné leur manque d’originalité et d’innovation par rapport à une concurrence très active. Du coup, ils refuseraient de les subventionner, ce qui compliquerait fortement la donne pour Dell qui aurait décidé de se remettre au travail. Ces “révélations” demandent encore à être confirmées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur