Les téléphones mobiles lisent les codes à barres… et naviguent

Régulations

Après les PC Windows et les organiseurs Palm, la société NeoMedia démontre l’utilisation de PaperClick sur les ‘phones camera’ pour l’accès à l’information par la lecture de codes à barres

Prenez par exemple une photo du code ISBN d’un ouvrage à l’aide d’un téléphone mobile photo, et PaperClick vous envoie sur un site Web qui affichera des informations sur le livre, sa collection, son éditeur, son prix…

La technologie de NeoMedia, déjà proposée sur PC Windows et sur des organiseurs Palm, permet d’associer de l’information à un code barres ou à des informations lisibles. Elle permet en particulier d’associer un produit, identifié par son code, à un site Web ou à une autre source d’information disponible en ligne. Les applications de cette technologie sont multiples, en particulier lorsqu’elles sont associées à des réseaux sans fil. Lorsque l’utilisateur recherche des informations sur un produit, il lui suffit d’en scanner le code à barres. Et ce dernier, au delà de l’emballage du produit, peut être reproduit sur des supports, comme un catalogue ou de la publicité. Bien que limitée à la lecture de quelques codes UPC ou ISBN, par des téléphones mobiles photos 3650 et 3660 de Nokia dotés d’un objectif macro CC-49, la démonstration a surpris plus d’un visiteur du salon CTIA Wireless 2004 d’Atlanta.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur