L’esclandre de Janet J. au Super Bowl a dopé le Web

Régulations

Sexe, musique en ligne et impôts: le tiercé gagnant des sites Web dont le trafic a fortement progressé après les pubs du Super Bowl? Sans oublier AOL et Janet Jackson

Le Super Bowl, finale du championnat de football américain, est chaque année l’occasion pour de nombreux annonceurs de s’afficher et de gagner en notoriété. Depuis plusieurs années, Internet y a pris une place de choix, soit par la présence des start-ups du boom de la fin des années 90, soit par la stratégie marketing qui accompagne les spots télévisés avec des liens vers les sites Web.

Le Super Bowl 2004 ne dérogera pas à la coutume, même si l’on constate que les annonceurs traditionnels n’ont fait que retrouver la place qui leur avait été ravie par les entreprises IT et constructeurs d’automobiles. ComScore a mesuré la variation du trafic des sites Web associés aux annonceurs, en la comparant à la moyenne des scores réalisés sur les quatre week-ends qui ont précédé le Super Bowl. Sexe, musique et impôts Le tiercé de tête s’établit comme suit : 1 ? Cialis.com, avec une progression de 1.868%, un laboratoire qui produit un médicament du type Viagra, favorisant l’érection; 2 ? iTunes, le service de téléchargement payant de musique en ligne d’Apple, qui est aussi associé à l’offre publicitaire de Pepsi, et qui progresse de 593%; 3 ? HRBlock.com, qui progresse de 258%, une société qui propose des services directs, en ligne ou par logiciel, de conseil pour le calcul des impôts. Suivent PepsiWorld.com (190%), Dodge.com (139%), Cadillac.com (94%), un site de lutte contre le tabagisme TheTruth.com (72%), Ford.com (19%), WarnerBros.com (8%) et SonyPictures.com (6%). Seuls les sites qui ont enregistré plus de 10.000 visiteurs le dimanche du Super Bowl figurent sur ce classement. Un perdant, Monster.com ? Autre annonceur, un des rares purs produits Internet encore présent, Monster.com a montré un ‘traficogramme‘ plat ! Mais il faut prendre en compte le métier particulier de cet annonceur -celui des offres d’emplois- pour mesurer l’effet réel de la pub qui s’est en réalité fait ressentir dans les jours qui ont suivi. 120.000 nouveaux membres ont déposé leur profil le lundi et le mardi ! Et AOL et les Jackson ? Les résultats d’AOL se sont dissous dans le trafic du fournisseur d’accès, qui n’a pas perçu de mouvement particulier, mais qui a cependant enregistré près de 1,6 million de visiteurs sur le site Super Bowl Sunday, un chiffre porté à 3 millions sur les trois jours qui ont suivis. Quant aux Jackson, les sites relatifs à leur famille sont passés dans le top 5 de cette catégorie de sites qui s’attachent aux vedettes du showbiz, tandis que le ‘single’ de Janet Jakson est passé de 173ème position à la première place des ventes aux Etats-Unis, une pas si mauvaise affaire pour un coup de pub sur une sein que l’Amérique pudibonde ne saurait voir!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur