L’Europe mise sur le P2P légal

Régulations

L’Europe et un conglomérat d’investisseurs européens ont décidé d’investir des millions d’euros dans le développement d’une plate-forme de partage légal

L’évènement fera date. L’Union européenne a décidé d’investir 14 millions d’euros sur une plate-forme de P2P (peer-to-peer). Un conglomérat composé 21 acteurs européens (BBC, Pioneer, etc.) versera de son côté 4 millions d’euros supplémentaires.

Baptisé ‘P2P-Next‘, ce projet a pour objectif de favoriser la diffusion de contenus légaux en streaming, en direct donc. Il s’agira d’abord de contenus télévisuels interactifs. Les spectateurs pourront par ailleurs créer une communauté d’utilisateurs autour d’un contenu spécifique.

Basé sur la technologie BitTorrent, le programme, ouvert, devrait également être open source. Une période de test devrait durer 4 ans.

Le concours musical Eurovision devrait constituer un premier test grandeur nature pour cet ambitieux projet. Le logiciel devrait être compatible aussi bien sur Windows, Linux que sur Mac.

L’annonce de cette initiative a provoqué quelques réactions. Pour CNET.com, qui s’émeut de la politique agressive d’organisation américaine comme la MPAA, l’Europe a réalisé “un investissement vers le futur“. Pour le site ars technica, les décideurs et les diffuseurs européens ont compris que “pour conserver leurs téléspectateurs, il faut rester au top de la technologie et la rendre facile à utiliser“.

Pour ces deux portails, il ne semble faire aucun doute que les Européens ont ouvert une voie intéressante.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur