LG, numéro un mondial des téléviseurs

Régulations

Le sud-coréen supplante le chinois TCL

Le roi de la télévision n’est plus chinois. Selon l’institut d’études iSuppli, le sud-coréen LG a pris la première place mondiale du marché des téléviseurs (cathodique, LCD, plasma) au quatrième trimestre 2005. Une place jusque là ocupée par le chinois TCL Multimedia.

Pire, TCL chute à la troisième place, dépassé par un autre sud-coréen, Samsung. Pendant la période, LG a écoulé 5,7 millions de téléviseurs. Sa part de marché est passé de 9,19% au troisième trimestre 2005 à 11% au quatrième. Samsung passe de 9,4% à 10,3%. TCL, qui avait été propulsé au premier rang mondial du secteur après son rachat en 2004 de la branche téléviseurs du français Thomson, revendique désormais une part de marché de 9,7% contre 10,1% au trimestre précédent. Le japonais Sony, arrivé plus tard sur le marché des écrans plats, a lui aussi notablement progressé, passant de la septième à la cinquième place avec 6,1% de part de marché, contre 5,6% précédemment. Même si les écrans plats ont le vent en poupe, le bon vieux tube cathodique tient toujours la barre. Selon iSuupli, les téléviseurs d’ancienne génération représentaient encore 82% du marché mondial en 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur