LifeDrive: la stratégie à contre-courant de PalmOne

Régulations

Le constructeur lance aujourd’hui un nouveau type de terminal, à mi-chemin entre le PDA et le baladeur multimédia. Mais sans téléphone. Une stratégie de rupture face à la concurrence qui mise sur la convergence avec des PDA hybrides ou des smartphones/PDA

Pour le cinquième trimestre consécutif, les ventes mondiales de PDA non communicants accusent un fort repli. Selon une étude du cabinet d’études IDC, 1,9 million d’unités ont été vendues dans le monde au premier trimestre 2005, soit 12% de moins par rapport au premier trimestre 2004 et 31% par rapport au trimestre précédent.

Le marché des ordinateurs de poche est en voie de déclin tandis que le marché du mobile convergent (smartphones et PDA hybride type Treo) offre des possibilités de croissance nouvelles (lire nos articles). Malgré ce repli important (même si en France par exemple, les ventes sont à la hausse), le constructeur PalmOne, leader du marché, continue à croire au potentiel de ce type de produit et à jouer la carte de la sur-segmentation avec des PDA classiques (Zire et Tungsten) d’un côté et un PDA/téléphone professionnel avec le Treo de Handspring. Mais sur la cible grand public, PalmOne ne semble pas croire à la convergence contrairement à la concurrence. Le lancement de son LifeDrive en est une illustration. Alors que d’autres acteurs misent désormais sur des terminaux convergents tels le Qtek S100 de HTC, alors que les éditeurs d’OS proposent des systèmes permettant d’allier téléphonie, contenus multimédias, stockage, programmes pros comme Windows Mobile 5.0 ou Cobalt 6.1. PalmOne propose un nouvel appareil mi-baladeur, mi-PDA… Un hybride qui est doté d’un disque dur centré sur les usages multimédias, avec un nouveau segment de marché baptisé Mobile Manager. Mais sans fonctions téléphoniques. Le nouvel appareil que nous propose le fabricant est doté d’un disque dur de 4 Go et d’une connexion sans fil Wi-Fi permettant de naviguer sur Internet. Cette capacité de stockage supplémentaire permet à l’utilisateur de visionner des photos, d’écouter de la musique, et de regarder de la vidéo. Pour PalmOne, ce PDA permet une grande liberté d’utilisation. Il dispose d’un large écran haute résolution, est équipé d’un disque de marque Hitachi de quatre gigaoctets, ainsi que de connexions Wi-Fi et Bluetooth. “Les utilisateurs du LifeDrive peuvent potentiellement amener avec eux toutes les données dont ils ont besoin” précise dans son communiqué le groupe américain. Le LifeDrive sera vendu au prix de 500 euros. Il vise les utilisateurs désireux de retrouver sur un PDA les fonctions essentielles qu’ils utilisent sur un ordinateur de salon. Les professionnels s’en serviront comme porte-documents (avec le support en natif des fichiers Office) et le grand public l’utilisera comme baladeur multimédia. Il devrait sortir dans quelques semaines en France. Le produit a de quoi séduire. Mais son positionnement est risqué face à l’essor des smartphones et autres PDA communicants qui aujourd’hui offrent à peu près les mêmes possibilités que le LifeDrive: Pocket PC communicants, smartphones à disque dur comme le dernier Nokia… En fait, le Lifedrive vient plus concurrencer les baladeurs type iPod et Archos que les PDA classiques ou les smartphones. Mais face à ce type de produits, son prix paraît élevé. “Nous voulons jouer la différence”, souligne Philippe Naham, directeur France et Bénélux de PalmOne. “C’est vrai qu’avec ce type de produit nous sommes à contre-courant. Mais nous estimons que le LifeDrive est un nouveau concept qui répond à des besoins spécifiques. Le contexte d’usage est différent que celui d’un smartphone ou d’un PDA hybride. Notre recette est de rester différent: c’est un choix”, explique-t-il. Le marché décidera de l’avenir de ce type de terminal. Les consommateurs opteront-ils pour des tout-en-un ou choisiront-ils de posséder un mobile et un baladeur multimédia/PDA? Alors que le marché du PDA traverse une crise, certains analystes estiment que ce nouveau produit et ce nouveau segment de marché devraient permettre à PalmOne de se redresser, et de garder sa place de premier fabricant mondial d’assistants numériques. D’autres estiment au contraire que PalmOne se trompe de route. Le LifeDrive: un mini PC en mobilité

Le LifeDrive a pour objectif de rassembler dans un terminal, l’usage classique de l’utilisateur de PC. Ses dimensions: 12,1 x 7,3 x 1,9 cm pour 193g. Il est donc doté d’un disque dur de 4 Go fourni par Hitachi, d’un processeur ARM Intel Xscale cadencé à 416 MHz Ecran TFT transflectif 480 x 320 Modes portrait et paysage Bluetooth / WiFi (802.11b) / Infrarouge Batterie Lithium-Ion Emplacement pour cartes d’extension SD / SDIO / MultiMediaCard et multi-connecteur palmOne Système d’exploitation : Garnet 5.4 Support en natif des fichiers Office et Acrobat Accès à Internet via le Wi-Fi (802.11b) Possibilité de récupérer des documents d’un PC via le Wi-Fi, sans synchronisation avec le mode WiFile Accès aux mails IMAP et POP-UP via ActyveSync de Microsoft Mémoire Flash pour conserver les données en cas de panne


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur