MCI est bien décidé à riposter à AT&T

Régulations

Depuis quelques jours, tout est fait pour que les clients de MCI ex Worldcom aillent regarder ailleurs. Or, il reste à démontrer la réalité des faits et leur gravité…

Ainsi, les accusations de fraude portées par AT&T resteraient, pour le moins, à prouver: selon des spécialistes, cités par Light Reading, le dossier se serait pas si chargé que cela -les pratiques de reroutage qui y sont dénoncées n’étant pas encore clairement démontrées. Selon les documents remis par AT&T à la Justice, MCI aurait sciemment et répétitivement dérouté du trafic hors des zones où le coût d’accès du dernier kilomètre serait refacturé au plus cher… d’où un manque à gagner pour AT&T. Or, affirment les sources citées, AT&T, pour étayer ses allégations, dit avoir entrepris des ”

tests significatifs” sur les appels provenant du Canada par où MCI rerouterait des appels afin de se soustraire à certains coûts d’accès… La plainte Verizon classée Autre plaignant: Verizon. Son cas vient d’être réglé. Depuis deux jours, MCI se réjouit d’avoir finalisé un arrangement à l’amiable avec lui: 60 millions de dollars lui seront versés. Et dès lors, Verizon ne s’opposera plus au plan de réorganisation conçu par la Justice américaine. Bref, le nouveau président de MCI, deuxième opérateur longue distance derrière AT&T, a décidé de riposter point par point. Et pour cela, il a fait appel à un grand cabinet d’avocats.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur