Mémoire flash: Apple pourrait engloutir 20% de la production d’Hynix

Cloud

La firme à la pomme a de gros besoin en capacités de stockage pour ses iPod. Et entend blinder ses stocks jusqu’à la fin de la décennie

L’avenir du baladeur numérique est lié à la mémoire flash et Apple n’envisage pas une seconde être dépendant des fournisseurs pour équiper ses iPod stars.

La firme multiplie donc les accords avec les fabricants de ces unités de stockage pour assurer ses arrières. Fin 2005, la firme annonçait le pré-paiement de 1,25 milliard de dollars auprès de Samsung, Toshiba, Hynix, Intel et Micron afin de réserver leur production pour alimenter la fabrication des baladeurs numériques jusqu’en 2010. Aujourd’hui, selon l’agence Bloomberg, Apple a passé un nouvel accord avec Hynix dans lequel il s’engage à acheter au moins 20% de la production du fondeur jusqu’en 2010 également. Ce qui équivaut à pas moins de 40 millions de Go par an ! La pomme prévoirait également d’augmenter ses commandes auprès d’Hynix, de 180 % chaque année, jusqu’à la fin de cette décennie. Reste maintenant à connaître les conditions tarifaires “imposées” par Apple. En effet, sa position de leader et ses commandes astronomiques lui permettent d’imposer ses vues. Un peu trop même. Ainsi, la Corée du Sud enquête sur les conditions du contrat de pré-réservation de la production de mémoire ‘flash’, passé entre Samsung et Apple, pour un prix qui serait inférieur à celui du marché. “Notre investigation sur Samsung porte sur la fourniture à Apple de mémoire flash à un prix inférieur à celui pratiqué sur les fabricants de baladeurs“, expliquait en novembre dernier un porte-parole de la Fair Trade Commission sud-coréenne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur