Mémoire flash: Toshiba et Sandisk investissent plus de 4 milliards d’euros

Cloud

La guerre des usines continue…

Comme dans les puces, les géants des mémoires flash se battent à coup de nouvelles usines. Objectif: obtenir la plus grosse capacité de production pour larguer ses concurrents et réduire les coûts.

C’est la stratégie de Toshiba et de Sandisk qui, pour mieux concurrencer le leader Samsung, annoncent une joint-venture pour construire une nouvelle usine au Japon. Montant de l’investissement : 4,1 milliards d’euros (600 milliards de yens). Cette unité sera opérationnelle en 2008.

Il s’agira de la cinquième usine pour Toshiba, qui est le numéro deux mondial de ce marché. Soulignons que l’activité mémoires flash représente aujourd’hui la moitié de son résultat opérationnel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur