Micro-paiement: six FAI s’unissent pour le Kiosque Internet Plus

Régulations

Six opérateurs, Wanadoo, Club Internet, Tiscali, Cegetel, AOL et Neuf Telecom, ainsi que trois associations – l’Acsel, le GESTE, et le GFII – viennent s’accorder sur la création d’un kiosque Internet, avec facturation directe aux abonnés

Le commerce en ligne explose et l’année 2005 devrait être exceptionnelle. Malgré une confiance plus grande des consommateurs, les risques des paiements en ligne restent bien réels. Utiliser se carte bleue pour régler un achat sur la toile reste pour beaucoup un problème. Surtout pour de petites sommes…

C’est pour cette raison que les FAI et les éditeurs encouragent le micro paiement via un kiosque Internet universel. Le principe est simple, les abonnés des FAI signataires pourront d’un simple clic télécharger des contenus payants ou acheter des services sur des sites marchands sans avoir à taper le code de leur carte bancaire. Ils seront débités directement sur leur facture. La solution Internet Plus est développée par w-HA une co-entreprise créée par FT et iPIN. Ce kiosque est accessible dés aujourd’hui pour les abonnés Wanadoo, Club Internet et Tiscali. Concernant les clients de Cegetel il faudra attendre l’été, et pour ceux d’AOL et de Neuf Telecom l’automne. (À noter l’absence de Free et Tele2.) Le principal atout d’Internet Plus est à terme de disposer d’une très large couverture car il sera distribué sur le réseau de l’ensemble des prestataires soit sur l’ensemble des six FAI un total de prés de 9 millions d’abonnés selon IDC (78% du marché grand public). De plus, en matière de micro paiement, la mode est au SMS. Une opération qui a un coût trop important. Le kiosque Internet Plus souhaite donc faire figure de solution alternative en étant compétitif. Sur ces opérations de paiement par SMS les opérateurs mobiles conservent 30 % de la valeur d’achat. “Dans le cas d’Internet Plus, les FAI se sont engagés sur une grille de reversement à l’éditeur calculée sur la base du chiffre d’affaires facturé, de 70 % pour les achats de moins de un euro à 85 % pour tout achat supérieur à 10 euros” nous apprend le journal du Net. La limite d’achat est fixée à 15 euros par transaction et à 60 euros par mois. Une association dédiée à ce nouveau service sera très prochainement constituée par les six fournisseurs d’accès et les trois associations professionnelles pour promouvoir le développement du marché des contenus et services.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur