Microsoft arrête ‘Virtual PC’, VMware lorgne Mac OSX

Régulations

C’est la dure réalité du virtuel…

La firme de Redmond met un terme au développement de son logiciel de virtualisation permettant de faire tourner des OS Windows sur Mac. L’explication est certainement à chercher du côté de la concurrence.

La virtualisation a le vent en poupe. Après être restée dans l’ombre, la solution du double boot ou plus se démocratise. Il faut dire que les outils que nous proposent les éditeurs sont de plus en plus fiables et stables.

L’annonce de cet arrêt était presque attendue, car la concurrence de groupes comme VMware et Parallels est de plus en plus forte. Et si pour l’instant, l’on reste incapable de virtualiser Vista avec les solutions existantes, la sortie prochaine de l’OS devrait accélérer le mouvement.

Preuve en est, VMware a annoncé hier, lundi 7 août, le lancement d’une solution de virtualisation pour Mac OS X. Il y a donc pléthore d’offres permettant de faire fonctionner les systèmes de Microsoft sur des Mac.

On peut également citer Boot Camp, une solution signée Apple, lancée en avril 2007 est permettant de faire tourner les systèmes d’exploitation de la firme de Redmond sur des Macs. A noter que la firme de Cupertino a même intégré cette solution dans son Leopard Mac OS 10.5.

A priori, le dernier jour de la virtualisation “made in Redmond” n’est pas encore arrivée, le groupe risque de prendre un virage stratégique pour ne s’intéresser qu’aux solutions pour PC, et peut-être travailler au développement d’une version de sa célèbre suite de bureautique Office pour les MacIntel. Rappelons que d’ici 2007 tous les macs qui sortiront d’usines disposeront d’un processeur Intel.

Enfin, une nouvelle mouture de MSN Messenger pour Mac serait actuellement dans l’escarcelle du géant américain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur