Mobile : Avec Liberty SIM, Virgin Mobile lance un forfait à moins de 6 euros

Cloud

Avec son offre d’entrée de gamme Liberty SIM à moins de 6 euros, Virgin Mobile vise le marché des « petits consommateurs réguliers » en mixant forfait et prépayé.

Virgin Mobile poursuit sa stratégie agressive pour gagner des parts sur le marché de la téléphonie mobile. Après avoir lancé une offre voix illimitée à moins de 100 euros mensuel au printemps dernier, l’opérateur de réseau mobile virtuel (il s’appuie sur le réseau d’Orange) se concentre cette fois sur les tarifs d’entrée de gamme.

Le 2 septembre, Virgin Mobile proposera donc Liberty SIM, une offre qui combine forfait et solution prépayée à partir de 5,90 euros par mois. Qui dit petit prix dit petit forfait. A ce tarif, l’utilisateur bénéficiera de 15 minutes de communications et 15 SMS. Une offre à 9,90 euros permet de bénéficier de 50 minutes et 50 SMS. La souscription à l’offre passe par l’achat de la puce SIM en question, facturée 15 euros, dont 5 euros de communications.

L’originalité de l’offre tient dans sa formule forfaitaire sans engagement de durée. L’opérateur souligne également l’absence de contrat alors que le prélèvement s’effectue uniquement par carte bancaire.« Biensûr, on fait signer une autorisation de prélèvement », précise Julien Allisy, directeur marketing du MVNO. Une solution qui offre une souplesse d’utilisation puisque « il suffit d’un coup de fil au service clientèle pour arrêter le prélèvement d’un mois à l’autre ».

Par ailleurs, les communications sont bloquées automatiquement dès le forfait atteint. Ce qui évite les risques de dépassement de budget et les facturations salées. L’abonné reste cependant joignable et peut également continuer à consulter sa messagerie vocale au-delà des minutes de télécommunication consommée. En cas de besoin, le client a toujours la possibilité de recharger son compte avec les recharges Virgin Mobile.

Mais à qui s’adresse ce type de forfait « riquiqui »? D’autant que le paiement s’effectue exclusivement par prélèvement mensuel sur carte bancaire. Un choix qui élimine d’entrée de jeu les non détenteurs de cartes de paiement, dont nombre de jeunes consommateurs. «Il existe une catégorie de population qui a ce genre de besoins », répond Virgin Mobile, études internes à l’appui. Les petits consommateurs réguliers, en l’occurence. Et Julien Allisy de rappeler que « les clients qui ne sont pas bancarisés peuvent toujours se tourner vers une offre prépayée que nous proposons également ».Virgin Mobile prévoit cependant d’ajouter rapidement d’autres moyens de paiement à l’offre Liberty SIM.

Pas question pour autant de se servir du nouveau forfait pour pousser les consommateurs de prépayé à s’engager dans une offre forfaitaire de l’opérateur mobile, défend le responsable. « le client cherche la solution la plus économique possible, nous essayons simplement d’y répondre. » Virgin Mobile poursuit donc la segmentation de ses offres pour répondre aux besoins les plus variés. Avec plus d’un million de clients en France, Virgin Mobile revendique la 4e place des opérateurs de téléphonie mobile. Soit la première des « alternatifs ».

(Article mis à jour le 25/08/2009.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur