Mobile : le cap du milliard a été passé

Régulations

Les cinq premiers fabricants mondiaux se partagent 80% du marché

Après un excellent quatrième trimestre, les ventes de téléphones mobiles ont finalement représenté plus d’un milliard d’unités en 2006, selon Strategy Analytics. Record battu. En 2005, il s’est vendu 810 millions de combinés, soit une progression en un an de presque 25% contre 19% entre 2004 et 2005. Rien n’arrête donc la progression d’un objet finalement incontournable dans le monde.

Comme depuis deux ans, ce sont les marchés émergents qui ont tiré le marché : l’Inde et la Chine notamment. Des centaines de millions de personnes restent encore à équiper, un potentiel faisant saliver les grands du secteur.

Ces derniers ont d’ailleurs encore un peu plus consolidé leur domination mondiale. En 2005, les cinq premiers constructeurs se partageaient 75% du marché. Aujourd’hui, ils en contrôlent 80%. Difficile alors pour les petits de garder la tête hors de l’eau. Et l’année 2006 a fait des victimes : Alcatel Mobile, Siemens Mobile…

Dans ce groupe de tête, c’est Nokia qui se taille la part du lion. Le géant finlandais a encore accru sa part de marché, notamment grâce à un excellent quatrième trimestre où il a écoulé plus de 100 millions de mobiles. Sur l’année, le groupe a vendu 347,6 millions de mobiles, soit une part de 34,1% contre 32,4% il y a un an.

Motorola affiche 217,4 millions d’unités vendues, soit une part de 21,2% (contre 18,3% en 2005) devant Samsung (118 millions, part de 11,6% contre 11,1%), Sony Erisccson (74,8 millions, part de 7,3% contre 6,6%) et LG (64,4 millions, part de 6,3% contre 6,6%).

Seul changement dans ce top 5 : Sony Ericsson a ravi à LG la place de 4e mondiale. Le nippo-suédois a particulièrement profité de son positionnement musique et photo.

Pour 2007, Strategy Analytics prévoit une croissance de 12% du marché. Une prévision assez prudente. Début 2006, l’institut d’études tablait sur 930 millions de combinés vendus…

Reste à connaître l’impact d’Apple et de son iPhone cette année…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur