Mobile World Congress : Google, Microsoft, Yahoo vont-il voler la vedette ?

Cloud

La grand messe du mobile ouvre ses portes ce lundi. Une pluie d’annonces sous le soleil catalan de Barcelone est attendue avec par exemple le premier mobile sous Android de Google

Le méga-salon des mobiles de Barcelone devrait encore être celui des superlatifs. Plus de 1.300 exposants, au moins 60.000 visiteurs attendus, la ville Catalane va une fois accueillir toute la planète mobile du 11 au 14 février… Une planète qui ne cesse de grossir, ce qui a peut être pousser les organisateurs à changer le nom de cet événement : oublié le 3GSM à la connotation un peu vieillotte, faites place au Mobile World Congress (MWC) !

Comme chaque année, plusieurs journalistes de Silicon.fr couvriront cet événement. Quelles seront les grandes tendances de cette année 2008 ?

Un marché en grande forme

Encore une fois, l’optimisme sera au rendez-vous tant le secteur des mobiles ne cesse de battre des records. Selon l’Idate, le marché mondial du mobiles a affiché en 2007 une croissance de 11% à 860 milliards de dollars.Selon l’Institut, 1,13 milliard de combinés ont été vendus en 2007 contre 987 millions un an plus tôt. En valeur, le marché du combiné atteint 131 milliards de dollars en 2007 contre 117 milliards en 2006.

Locomotives de ce marché, les pays émergents : Inde, Chine, Brésil… seront certainement les stars de ce salon. Tous les fabricants et opérateurs multiplient les offensives pour prendre position dans ces marchés avides de mobilité.

Le haut débit mobile : une réalité

Après quelques ratés, la 3G et surtout la 3G+ confirment leur essor en Europe Occidentale. En 2007, l’Idate estime que le parc de terminaux 3G à 167 millions d’unités, soit 14,7% du marché. Dans ce total, les terminaux 3,5G (HSxPA) devraient atteindre les 11,5 millions d’unités à fin 2007, soit 1% du marché total.

Et les équipementiers sont prêts pour la relève. Le WiMax mobile devrait être au centre des discussions (Intel, Alcatel-Lucent…) tandis que l’américain Qualcomm (leader des puces 3G) fera les premières démonstrations de son HSPA+ qui permet d’atteindre des débits théoriques supérieurs à 20 Mb/s !

Dans le même temps, l’utilisation des services mobiles riches comme la vidéo, la musique, la télévision commence enfin à décoller. Editeurs de contenus et développeurs proposent de plus en plus de nouveautés qui permettront de remplir les poches des opérateurs même si ces derniers ont compris que les forfaits illimités (Vodafone, SFR, Orange) étaient le seul moyen pour favoriser les usages.

Selon Jupiter Research, le marché européen des contenus mobiles atteindra 7,9 milliards d’euros en 2011. Un quasi triplement en cinq ans.

L’année de la TV mobile

Après pas mal de ratés, la TNT mobile hertzienne devrait être une réalité en Europe pour les Jeux Olympiques de Pékin. Les fabricants devraient ainsi présenter des terminaux DVB-H destinés au Vieux Continent. Un catalogue étoffé est essentiel pour convaincre les consommateurs…

Alcatel-Lucent de son côté fera la démonstration de son DVB-HS qui combine le réseau hertzien et satellitaire. Qualcomm de son côté tentera une nouvelle fois de démontrer l’intérêt de son Mediaflo.

Selon OC&C Strategy Consultants, le marché français de la télévision mobile pourrait compter 10 millions d’abonnés en 2016, et atteindre les 900 millions d’euros de chiffre d’affaires.

La montée en puissance des smartphones

Toujours plus intelligents, plus riches, les smartphones ou PDA communicants s’imposent de plus en plus sur le marché. 118 millions de smartphones ont été vendus sur la planète en 2007, selon une étude de Canalys. C’est 53% de plus qu’il y a un. Au total, ces combinés représentent désormais 10% du marché total.

Sur ce segment, la guerre fait rage entre les fabricants. On attend les nouveautés de Nokia qui domine outrageusement les ventes.Et surtout la réaction de Motorola qui a vécu une année 2007 très difficile. RIM et son BlackBerry va certainement dévoilé de nouvelles références. Mais curieusement, Apple qui est devenu en quelques mois un acteur incontournable de ce marché avec son iPhone, ne sera pas présent à Barcelone. Dommage…

La guerre des OS

Si le consortium Symbian (contrôle par Nokia) équipe une majorité de mobiles dans le monde, il faut désormais compter avec Windows Mobile de Microsoft qui profite de l’essor des smartphones. La firme de Redmond devrait sûrement en dire plus sur la version 7 de son système d’exploitation.

Il faudra également regarder de près du côté de l’Asie avec les systèmes basés sur l’open-source qui représenteraient déjà 5% du marché des OS. Les initiatives se multiplient (LIPS, Mobilinux Open Framework, rachat de Trolltech par Nokia…) et des terminaux sous Linux devraient être présentés.

Pour le cabinet britannique, ABI Research, d’ici 2012 près d’un tiers des smartphones seront équipés d’un OS Linux.

Microsoft + Yahoo + Google….

Mais les vraies stars de salon seront certainement les géants du Web. Google, Yahoo, Microsoft : tous veulent être présents dans les mobiles à travers le portage de leurs services comme la recherche ou les mails. 2006 et 2007 auront été les années des accords multiples entre les géants du Web et les fabricants et opérateurs.

Mais l’OPA de Microsoft sur Yahoo pourrait véritablement changer la donne. Si elle se concrétise, cette opération créerait un géant du secteur avec d’un côté Microsoft dans les OS et Yahoo dans les services.

Car si Yahoo éprouve des difficultés face à Google dans le search, il est très bien positionné dans le mobile. Sa plate-forme Yahoo Go ! est de plus en plus intégrée nativement aux mobiles des principaux fabricants. Et le portail devrait annoncer pas mal de nouveautés à Barcelone, histoire de consolider ses positions.

Mais Google est également à l’affût. Outre le portage de ses services sur les mobiles, le géant de Mountain View a lancé Android, sa plate-forme open-source. Celle-ci intègre un OS mais aussi des APIs et des outils de développement,. Objectif, détrôner les systèmes d’exploitation Windows Mobile, Palm Os et Symbian.

Cette plate-forme compatible avec la plupart des normes industrielles existantes permettra notamment aux fabricants de mobiles d’intégrer facilement les services stars de Google que sont Search, GMail, Calendar, Picasa, Blogger, Maps ou encore YouTube. Mais Android n’est pas seulement un réceptacle à services Google. Constructeurs et opérateurs seront libres de personnaliser Android.

Dans le même temps, Google a lancé l’Open Handset Alliance, une association qui regroupe de grands noms du secteur, des grands noms prêts à exploiter Android. L’alliance regroupe 34 sociétés dont T-Mobile, Telefonica, Telecom Italia, NTT, Sprint Nextel, China Mobile, HTC, Qualcomm, Motorola, Samsung, LG, Intel.

Les premiers téléphones basés sur la plateforme Android devraient être accessibles au grand public au second semestre 2008. Et pendant le salon, le fondeur ARM (dont les composants équipent 90% des mobiles sur la planète) devrait présenter le premier prototype de mobile sous Android.

Retrouvez dès lundi toutes les news en direct du Mobile World Congress


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur