Mobiles: Alcatel sort de TCL

Cloud

En vendant ses parts, l’équipementier solde définitivement son activité de téléphonie mobile

Alcatel et les mobiles, c’est du passé. Après avoir cédé cette activité en août 2004 au chinois TCL en créant une co-entreprise (TAMP: TCL & Alcatel Mobile Phones), l’équipementier français a annoncé qu’il vendra ses parts dans cette filiale commune. TCL Communication, division de TCL Corp., groupe coté en Chine, a précisé qu’il émettrait pour 63,3 millions de dollars de Hong Kong (6,43 millions d’euros) de nouvelles actions pour financer le rachat des 45% d’Alcatel dans la joint-venture.

Une fois les parts vendues, TCL contrôlera à 100% la filiale et pourra continuer à utiliser la marque Alcatel pour les téléphones mais pas le porte-feuille de brevets. D’ailleurs, l’essentiel de l’activité recherche et développement héritée d’Alcatel serait transféré de nouveau chez le groupe français, ce dernier lui versera en retour 20 millions d’euros. Alcatel avait mis en place cette co-entreprise afin de relancer une activité de téléphonie mobile qui patinait, notamment face à Sagem en France. Mais l’arrivée de TCL n’a pas changé la donne. La filiale a ainsi perdu 357 millions de dollars de Hong Kong au premier trimestre de cette année. 2,5 millions de combinés ont été vendus entre août et la fin de l’année 2004. Ces difficultés ont également plongé tout le groupe TCL dans le rouge au cours des deux derniers trimestres. Pour Alcatel, l’aventure a également été assez coûteuse puisque le français a initialement apporté 45 millions d’euros en actifs et en numéraire. Il prévoyait de sortir de la joint-venture d’ici 3/4 ans. mais visiblement, les multiples difficultés rencontrées ont accéléré sa décision d’en finir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur