Mobiles: Sendo choisit Symbian contre Microsoft

Régulations

La firme de Bill Gates devait équiper les combinés du fabricant sino-britannique, dont il est actionnaire. Mais les choses se sont brutalement détériorées

Microsoft vient de perdre un client dans le marché hyper-stratégique, celui des logiciels pour ‘smartphones’ ou mobiles intelligents. L’éditeur de Windows Mobile devait équiper en système d’exploitation les combinés de Sendo, un petit constructeur sino-britannique qui se positionne sur ce marché.

Or, l’accord n’arrivera pas à son terme. Sendo a engagé un procès contre Microsoft aux Etats-Unis. Le problème: la firme aurait bafoué le contrat passé entre les deux entreprises en communiquant des informations confidentielles de Sendo au groupe HTC qui fabrique les ‘smartphones’ de Microsoft fournis à l’opérateur Orange. Par ailleurs, Sendo estime qu’il ne pouvait pas utiliser à sa guise les logiciels de Microsoft pour élaborer son nouveau combiné, le Z100. Résultat: Sendo s’est tourné vers Symbian, le consortium mené par Nokia qui domine le marché des OS pour mobiles, pour lui acheter les logiciels nécessaires à la conception de son nouveau mobile. Ce modèle sera lancé en Europe en 2004. C’est un coup dur pour Microsoft qui cherche à se positionner sur le marché des OS pour mobiles. Avec cette rupture, il perd un client potentiellement important dont paradoxalement il détient toujours 5% du capital.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur