Mobilité : le juteux marché du BYOD

CloudMobilitéPoste de travailSécurité
crédit photo © bloomua - shutterstock

A l’horizon 2020, l’usage des terminaux personnels à des fins professionnelles (BYOD) devrait générer plus de 238 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Le marché du BYOD (Bring Your Own Device), soit l’usage des terminaux personnels dans le cadre des besoins professionnels, devrait générer un chiffre d’affaires de 238,39 milliards (précisément) en 2020, selon une étude du cabinet Grand View Research.

Un marché qui englobe certes la vente de terminaux physiques, smartphones et tablettes en premier lieu (d’ailleurs aux dépens des laptop), mais aussi toute l’infrastructure et les solutions applicatives qui permettront de gérer ces terminaux en dehors des murs de l’entreprises pour sécuriser l’accès au système d’information et garantir l’intégrité des données. Des solutions proposées sous formes de MDM (mobile device management) et MAM (mobile application management) avec implémentation de technologies de virtualisation et containerisation pour garantir l’usage privé du terminal par son utilisateur dans un environnement sécurisé pour l’entreprise.

« La réduction des dépenses d’exploitation (Opex) et des dépenses d’investissement (Capex) devrait favoriser l’adoption du BYOD dans les entreprises », note le cabinet d’études. Les organisations professionnelles sont aujourd’hui enclines à intégrer la mobilité dans leur stratégie pour assurer leur développement de par l’optimisation de productivité que celle-ci est censée apporter quand elle est liée au cloud.

Les PME enclines à se tourner vers la mobilité

Ainsi, les PME sont très enclines à se tourner vers le modèle du cloud pour assurer l’exploitation et la maîtrise du BYOD. Chez les grands comptes, les secteurs de la santé et de la finances ont été parmi les premiers à intégrer la problématique du BYOD malgré, ou à cause, de leur statut d’industries réglementées. Les moyennes et grandes entreprises composaient 75% du marché du BYOD en 2013, note l’étude.

Grand View nous apprend également que les Etats-Unis concentrent plus d’un tiers du marché (34,7% des parts en 2013) qui devrait s’y maintenir pour les 6 prochaines années malgré la pression des pays émergents. La demande de la zone Asie-Pacifique devrait ainsi s’inscrire comme la plus dynamique du marché avec un taux de croissance de 20,6% jusqu’en 2020.

crédit photo © bloomua – shutterstock


Lire également
Mobilité + Cloud : pour le nouveau poste de travail, Microsoft se fait oecuménique


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur