Mozilla Firefox 13 joue le duo gagnant : présentation et réactivité

Open SourcePoste de travail

Refonte de la page de garde principale et de celle liée aux onglets, meilleures performances, outils de développement en progrès… Firefox 13 repart à la conquête des utilisateurs.

La fondation Mozilla vient de mettre en ligne une nouvelle version du navigateur open source Firefox. Elle est accessible pour Windows, Mac OS X et Linux, depuis le site web du projet. 1329 points ont été corrigés.

Firefox 13 propose plusieurs nouveautés « visibles », la plus importante étant la présence de nouvelles pages de garde pour le navigateur et les onglets.

La page de garde principale comprend des liens directs vers les téléchargements, les favoris, l’historique de navigation, les extensions, la synchronisation et les préférences. Elle offre également de restaurer une précédente session de navigation.

La page de garde des onglets est pour sa part quelque peu différente : elle affiche des vignettes des sites les plus visités. La sélection présentée dans ce cadre peut être librement modifiée.

Un logiciel visiblement plus réactif

Firefox 13 propose des nouveautés lors de la restauration d’une session de surf. Auparavant, tous les onglets étaient chargés en parallèle au démarrage de l’application, d’où un ralentissement général assez long avant de pouvoir travailler.

Aujourd’hui, les onglets sont mis en place, mais le chargement effectif d’une page ne se fera que lorsque vous cliquerez sur l’onglet correspondant. Pratique et efficace. Une option dont nous aimerions pouvoir disposer plus largement (pour mettre en sommeil un onglet, par exemple). Notez que cette fonctionnalité était auparavant accessible via des extensions.

D’autres optimisations sont de la partie. Le ramasse-miette intégré à l’application, qui permet de libérer les ressources mémoire inutilisées, est plus efficace, limitant ainsi les micro-blocages.

Les développeurs ont également cherché à optimiser les tâches se lançant au démarrage du logiciel, afin de réduire le temps nécessaire avant l’affichage de la page de garde du butineur. Un travail dont les résultats sont visibles. Et donc très appréciables.

Des temps de chargements plus courts

Autre avancée, l’utilisation par défaut du protocole réseau SPDY. Créé par Google, il permet de réduire grandement le temps de chargement des pages web, en mixant de multiples appels au serveur en un seul.

Le SPDY est apparu avec Firefox 11. Son activation par défaut dans Firefox 13 permettra cependant aux utilisateurs de profiter de ses bénéfices… avec les sites compatibles. Nous pouvons citer Google et Twitter parmi le s plus connus.

Enfin, les développeurs ont été gâtés. 72 nouveautés sont ainsi présentes dans les outils qui leur sont dédiés : HTML panel, Page Inspector, Scratchpad, Style Editor et Style Inspector.

Ci-après, une galerie des nouveautés de Firefox 13

Crédit photo © Firefox / galerie © Silicon.fr


Voir aussi
Quiz ITespresso.fr – Connaissez-vous bien les navigateurs web ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur